NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-il raisonnable de donner un sens à tout ... Réfréner ses désirs est-ce renoncer au bonhe ... >>


Partager

Peut-on opposer le devoir à la liberté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on opposer le devoir à la liberté ?



Publié le : 24/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Peut-on opposer le devoir à la liberté ?
Zoom

Angle d’analyse :

Les inventeurs du régime républicain, les grecs, eurent à défendre leurs cités contre une invasion par l’Empire perse. De cette guerre, la bataille des Thermopyles est demeurées célèbre : trois cents spartiates, pour n’avoir pas fui, périrent en tentant de stopper pendant deux jours l’avancée de dizaines de milliers de soldats ennemis. Sur le lieu de leur mort, leur épitaphe était : « Passant, va dire à Sparte que nous sommes morts d’obéir à ses lois. « Ils ont montré ainsi que le sens du devoir peut-être plus fort que la volonté de vivre ; on peut célébrer leur gloire et leur amour de la liberté, mais on peut déplorer qu’un prétendu devoir les ait envoyés à une mort certaine. S’ils avaient eu le choix, peut-on penser, ils auraient probablement préféré vivre ; le devoir a eu raison de leur bon sens, et de leur libre choix. La contrainte du devoir s’oppose-t-elle ainsi toujours à la liberté ?
On a vu que la liberté est très complexe à définir en tant que telle (sans qu’elle ne soit qu’illusion). Il s’agira donc ici, à travers l’articulation au devoir, de redéfinir tout au long du développement le concept de liberté pour en découvrir l’essence.
De plus, la question (« peut-on «) nous interroge sur la question de la légitimité d’une telle opposition. Il faudra donc voir si cette opposition est ou non fondée en raison, si donc elle correspond réellement à une définition et de la liberté et du devoir conforme à leur essence.


Problématique :

Peut-on, en droit, opposer la liberté au devoir, autrement dit, le devoir exclut-il nécessairement la liberté ?  Tout se passe comme si le sens commun considérait que, là où il y a devoir, il ne peut y avoir de quelconque liberté, et réciproquement. Or, une telle opposition est-elle légitime ? Ne peut-on pas, à travers une redéfinition des deux concepts, les faire coexister, voire mettre à jour leur interdépendance ?



Lui-même s'il était chef donnerait donc exactement les mêmes ordres. Ceci éclaire l'idée chère à Rousseau de volonté générale. La volonté générale n'est plus ici le caprice contingent d'une majorité électorale, mais l'expression pure et simple des exigences de la raison universelle. Dès lors le chef n'est plus de droit divin et s'il est un tyran qui trahit les exigences de la raison, le peuple a le droit, mieux le devoir, de lui demander de renoncer à son poste. Le devoir n'émane que de moi "Il y a au fond des âmes un principe inné de justice et de vertu", dit Rousseau. Le devoir n'est donc pas une obligation extérieure, mais émane de ma propre conscience qui me dicte ce qui est bien et ce qui est juste. Si je décide moi-même ce que je dois faire, ce qui est le propre de tout individu autonome et responsable, alors je suis libre. « L'impulsion du seul appétit, dit Rousseau, est esclavage, et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. » Le même raisonnement qui fait qu'obéir à la loi morale n'est obéir qu'à soi-même fait qu'obéir à la loi civile est être libre. La liberté politique, en effet, ne consiste pas à faire tout ce que l'on veut, selon quoi, à l'époque des Grecs, seul le roi des Perses était libre, mais à être citoyen d'une république, c'est-à-dire avoir le droit de poser les lois, et le devoir d'y obéir.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3486 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on opposer le devoir à la liberté ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit