Corrigés de dissertations et de commentaires de texte, site d'aide en philosophie

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Commentaire sur « Fonction du poète »        ... Faut-il diviniser le passé ? >>


Partager

Peut-on prouver la liberté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on prouver la liberté ?



Format: Document en format HTML protégé

Peut-on prouver la liberté ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Peut-on prouver la liberté ?




Se poser la question « peut-on prouver la liberté ? » met en évidence plusieurs problèmes, que nous tâcherons de résoudre. Commençons par considérer la liberté naturelle chez l'Homme, celle qu'il possède par nature et qui lui permet d'agir sans contrainte, tout en ayant la possibilité de choisir. En se prétendant libre, l'Homme serait libre de ses choix et agirait en l'absence de tout déterminisme, selon sa propre nature. Ainsi, puisque l'Homme serait libre, nous aurions donc la possibilité de prouver la liberté, en s'appuyant sur des preuves concrètes et des témoignages, des faits réels qui serviraient de preuves. Mais ces faits peuvent-ils servir de preuves, puisqu'ils font référence à une expérience personnelle ? Comment pourrions-nous justifier cette prétendue liberté si elle peut être entendue de différentes manières ? Pourrait-on la considérer comme universelle ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1371 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on prouver la liberté ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit