LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on réaliser l'impossible ? Peut-on réduire la démocratie à la désignati ... >>


Partager

Peut-on réduire la définition de la technique a la production de ce qui est utile ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on réduire la définition de la technique a la production de ce qui est utile ?



Publié le : 22/12/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Peut-on réduire la définition de la technique a la production de ce qui est utile 	?
Zoom

La technique, d’après Canguilhem, se distingue de la science en ce que son évolution n’est pas linéaire mais plus brutale, la technique progresse par à-coups. C’est que, ce que vise la technique ce n’est pas tant la connaissance des objets auxquels elle s’articule, mais une efficacité pratique. La technique est corrélative d’un rapport directement pratique au monde, ce n’est pas la vérité de l’objet (la vie, l’atome, l’univers) que vise la technique mais une plus grande maîtrise de l’homme sur son environnement, la technique sert à faciliter nos actions.

            Toutefois il ne faut pas confondre technique et technologie, la première existe peut-être en dehors de toute finalité pratique : l’art ne témoigne t-il pas de ce que la technique n’est pas nécessairement liée à l’utile ? Définir la technique exigerait alors de se détourner d’une réflexion sur ses effets et de la prendre comme un indice du rapport de l’homme à la nature.

 



La technique peut parfois être désintéressée par rapport à toute finalité pratique. C'est probablement l'art qui est ici le meilleur exemple.             En effet, les divers procédés techniques employés par les peintres, s'ils sont motivés par des intentions de style, servent une inspiration mais c'est pour leurs propriétés esthétiques et non pour leur utilité qu'ils sont élus par l'artiste. La technique en art correspond à la recherche d'un certain effet, le critère de l'utile n'est pas ici pertinent pour la comprendre. Le pointillisme, le cubisme ou l'art abstrait ne sont pas des productions utilitaires mais des procédés esthétiques, qui incarnent la recherche d'un sens.   III- La technique comme production de l'esprit.               On ne peut définir la technique que par l'un de ses effets : la production de ce qui est utile, il faut également prendre en compte le fait qu'elle est la trace de l'esprit humain dans la nature. Elle est le signe du règne de l'homme, de la distance qu'il met entre lui et la nature. A cet égard la technique humaine diffère de la technique animale, celle-ci, qui consiste par exemple en l'utilisation de bâtons chez les singes, ou en l'usage de plantes pour se soigner, elle demeure circonstancielle, limitée aux seuls moyens offerts par la nature. La technique animale est mimétique, instinctive mais jamais réellement organisée ni réfléchie comme chez l'homme.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1217 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on réduire la définition de la technique a la production de ce qui est utile ?" a obtenu la note de :

5.1 / 10

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit