NoCopy.net

Peut-on regarder la mort en face ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on réfuter une philosophie ? Peut-on réglementer le développement techniq ... >>


Partager

Peut-on regarder la mort en face ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on regarder la mort en face ?



Publié le : 22/12/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Peut-on regarder la mort en face  	?
Zoom

Regarder la mort, qu'est-ce regarder au juste? Sa propre fin? Mais cela ne ressemble à rien, cela n'a pas de figure. On peut s'imaginer comment nous allons mourir, de quelle manière, mais tout cela sont des épisodes qui précèdent la mort. Nous pouvons regarder la série des instants d'agonie ou de sommeil calme qui assure le passage entre la vie et la mort, mais jamais la mort en elle-même. Epicure disait lui-même, pour illustrer cette impossibilité de se représenter la mort: « quand elle est là, je ne suis pas, et tant que je suis elle n'est pas là «. Regarder sa propre mort en face, c'est donc impossible, car alors nous ne voyons rien. Bien que le « rien «, le néant, ce soit précisément ce qu'est la mort par rapport à l'être: dans la mort, je plonge dans le rien, dans le néant. Mais ça non plus je ne puis me le représenter: on ne peut se représenter le néant, notre conscience se portant toujours sur quelques objets effectifs. Si je n'imagine rien, je me représente toujours quelque chose, même si ce n'est qu'une couleur, du noir par exemple. Cela nous fait expérimenter la positivité de la pensée, en ce sens qu'elle n'est jamais au niveau zéro de la représentation, et encore moins au niveau négatif. La pensée a besoin de quelque chose, d'un « ti « comme disent les grecs, sur lequel s'appuyer. Voir la mort est donc impossible, ce n'est même pas voir un « rien «. Alors que reste-il? La mort des autres: ce que je vois de la mort, c'est la mort des autres, cette mort que je vis comme une perte ou un simple fait divers touchant un anonyme qui attire à peine mon regard dans les rubriques nécrologiques. Mais de toute évidence, regarder la mort des autres ne nous proposent pas une solution pour mettre terme à cette cécité thanathologique. C'est toujours l'autre mourant que je vois, car une fois mort, il n'est plus qu'un cadavre: je n'ai pas accès à ses expériences subjectives d'alors si tenté qu'il y en ait, et je ne vois qu'un reste biologique inerte qui m'informe du point de vue anatomique mais guère plus. De plus, si c'est la mort de l'autre que je regarde, alors je ne la regarde plus en face, puisque c'est une perspective dont seul celui qui meurt jouit. Comment donc se figurer cette grande absente qui pourtant nous scandalise toujours autant?



Voir la mort est donc impossible, ce n'est même pas voir un « rien ». Alors que reste-il? La mort des autres: ce que je vois de la mort, c'est la mort des autres, cette mort que je vis comme une perte ou un simple fait divers touchant un anonyme qui attire à peine mon regard dans les rubriques nécrologiques. Mais de toute évidence, regarder la mort des autres ne nous proposent pas une solution pour mettre terme à cette cécité thanathologique. C'est toujours l'autre mourant que je vois, car une fois mort, il n'est plus qu'un cadavre: je n'ai pas accès à ses expériences subjectives d'alors si tenté qu'il y en ait, et je ne vois qu'un reste biologique inerte qui m'informe du point de vue anatomique mais guère plus. De plus, si c'est la mort de l'autre que je regarde, alors je ne la regarde plus en face, puisque c'est une perspective dont seul celui qui meurt jouit. Comment donc se figurer cette grande absente qui pourtant nous scandalise toujours autant?   Comment vouloir obtenir les aveux d'un muet Nous nous heurtons sans cesse à cet aspect inconnaissable de la mort. Le logos, ce discours rationnel, est d'habitude loquace, et pourtant il ne parvient pas à aborder cet autre côté de la rive d'où aucune lumière n'émet. La mort est foncièrement biface, pourrions nous dire.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Peut-on regarder la mort en face  	? Corrigé de 1828 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on regarder la mort en face ?" a obtenu la note de : aucune note

Peut-on regarder la mort en face ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit