LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on renoncer a l'exigence d'un fondement ... Peut-on renoncer à sa liberté ? >>


Partager

Peut-on renoncer à sa liberté pour vivre en sécurité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on renoncer à sa liberté pour vivre en sécurité ?



Publié le : 22/12/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Peut-on renoncer à sa liberté pour vivre en sécurité 	?
Zoom

Devons-nous, au nom du maintien de la paix et de la sécurité, craindre la liberté au point d’y renoncer? Mais si tel est le cas, ce renoncement doit-il, ainsi que le font les régimes totalitaires, aller jusqu’à la suppression de toute forme de liberté individuelle ? De plus, la sécurité est-elle seulement la paix civile ou bien ne peut-elle désigner aussi un état ?



Mais surtout, nous dispensant de tout effort, elle fait de nous les proies idéales de toute sortes de tuteurs, bien ou mal intentionnés.             Ainsi, les dirigeants ou les détenteurs d'un pouvoir plus ou moins réel, ont besoin de pousser l'homme à renoncer à sa liberté. Finalement, ce qui est à craindre, c'est l'absence de liberté où d'autres décident à notre place de tout ce qu'il faut faire ou penser.   b)      la servitude volontaire : une stratégie de la domination Pour La Boétie, nous « naissons avec notre liberté et avec la volonté de la défendre ». en effet nous préférons instinctivement vivre libres plutôt qu'asservis. Comment dès lors se peut-il que tant d'hommes acceptent de se laisser tyranniser ? C'est que, selon La Boétie, la servitude est toujours volontaire : toute autorité politique n'a de force que celle que nous lui concédons : il suffirait, pour être de nouveau libres, non pas de prendre les armes, mais de ne plus obéir : pour qu'un tyran ordonne, il faut que quelqu'un lui obéisse (autrement il se trouve « défait » d'emblée). Le pouvoir a donc tout intérêt, s'il veut se maintenir, à rendre naturelle l'absence de liberté. Finalement, seul le pouvoir en place gagne à ce que l'on renonce à sa liberté. La sécurité obtenue ne concerne que la pérennité des rapports de domination.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2030 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on renoncer à sa liberté pour vivre en sécurité ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit