LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on renoncer à sa liberté ? Peut-on repartir a zéro ? >>


Partager

Peut-on renoncer librement à la liberté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on renoncer librement à la liberté ?



Publié le : 22/12/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Peut-on renoncer librement à la liberté 	?
Zoom

D’une façon générale est libre, le sujet qui dans une situation donnée, peut agir ou agit conformément à son jugement sur ce qu’il est bon de faire.

Affirmer que l’on peut nier librement sa liberté, revient d’une part à faire de la liberté une potentialité que chacun est libre à sa guise d’actualiser. Mais aussi c’est suggérer, non sans paradoxe, que nier sa liberté peut se faire au nom de la liberté, qu’il existe en un sens une servitude volontaire.

Nous verrons en premier lieu qu’il est possible que l’homme renonce à la liberté et peut même se maintenir dans un état de servitude de façon plus ou moins volontaire. Mais, et tel sera l’objet de notre seconde partie, renoncer à sa liberté, n’est-ce pas renoncer à sa condition d’homme ? Il sera aisé d’affirmer alors, et ce dans une ultime partie, que l’homme est condamné à être libre, que le renoncement à la liberté est encore une manière d’affirmer sa liberté, et qu’on ne peut en somme réellement nier sa liberté sans tomber dans la mauvaise foi.

 

 



D'une façon générale est libre, le sujet qui dans une situation donnée, peut agir ou agit conformément à son jugement sur ce qu'il est bon de faire. Affirmer que l'on peut nier librement sa liberté, revient d'une part à faire de la liberté une potentialité que chacun est libre à sa guise d'actualiser. Mais aussi c'est suggérer, non sans paradoxe, que nier sa liberté peut se faire au nom de la liberté, qu'il existe en un sens une servitude volontaire. Nous verrons en premier lieu qu'il est possible que l'homme renonce à la liberté et peut même se maintenir dans un état de servitude de façon plus ou moins volontaire. Mais, et tel sera l'objet de notre seconde partie, renoncer à sa liberté, n'est-ce pas renoncer à sa condition d'homme ? Il sera aisé d'affirmer alors, et ce dans une ultime partie, que l'homme est condamné à être libre, que le renoncement à la liberté est encore une manière d'affirmer sa liberté, et qu'on ne peut en somme réellement nier sa liberté sans tomber dans la mauvaise foi.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4290 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on renoncer librement à la liberté ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit