Peut-on vivre sans conscience ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on vivre sans amis ? Peut-on vivre sans croyance ? >>


Partager

Peut-on vivre sans conscience ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on vivre sans conscience ?



Publié le : 26/12/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Peut-on vivre sans conscience  	?
Zoom

Il paraît difficile à première vue d’envisager une vie sans conscience, tant celle-ci nous apparaît spontanément comme un phénomène naturel de notre existence. Ainsi, l’absence de conscience, qu’elle soit biologique (cas d’inconscience, de coma…) ou morale (inconscience comme irresponsabilité) entraîne de graves désordres dans le fonctionnement de la vie humaine, à des niveaux différents. Faut-il en conclure que la vie humaine biologique et existentielle nécessite en elle-même l’apparition de la conscience ? Et cette nécessité de la conscience se limite-t-elle à notre vie organique, ou s’impose-t-elle aussi au niveau moral pour justifier la possibilité d’une vie bonne pour l’homme ?



On ne peut donc vivre une existence humaine sans conscience : c'est celle-ci qui fonde notre epérience quotidienne.   II La conscience comme moyen de vivre une vie pleinement humaine : Merleau-Ponty et Kant   -Merleau-Ponty explore aussi le rôle la conscience comme optimisation de notre rapport au monde. Sur un plan non plus psycho-somatique (conscience provenant biologiquement du corps) comme chez Freud, mais existentiel, Merleau-Ponty montre que notre conscience provient de notre relation pratique, corporelle, en mouvement, à notre monde. La conscience est l'expression de cette relation : elle nous permet d'optimiser celle-ci, de nous orienter correctement dans le monde, de penser nos actions, d'être capables de projets (Phénoménologie de la perception).  Merleau-Ponty va donc plus loin qu'Husserl : la conscience n'est pas seulement ce qui permet une existence humaine, mais ce qui offre aussi la possibilité de maîtriser notre rapport au monde, et de parfaire la nature de notre existence.   --Kant a établi cette dimension foncièrement pratique de la conscience dans la Critique de la raison pratique : la conscience est toujours en prise avec un divers empirique du monde qu'elle doit unifier dans une morale universelle. La conscience sert donc ici à déterminer le bien et le mal : elle est la forme même du service, du "devoir" qui est pour Kant la formule de l'impératif moral. La conscience sert donc à mener une vie morale, car elle est elle-même ce qui fonde ce "service", ce "devoir" comme moyen universel de réalisation de la vie pleinement humaine. Dès lors, le rapport complémentaire entre Husserl et Merleau-Ponty, ou entre la conscience comme structure et comme optimisation de notre vie, se  voit synthétisé chez Kant : toute conscience structurelle a pour tâche de se rendre conscience morale d'une vie bonne.   III Une vie plus intense sans conscience ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Peut-on vivre sans conscience  	? Corrigé de 1232 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on vivre sans conscience ?" a obtenu la note de : aucune note

Peut-on vivre sans conscience ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit