Peut-on vivre sans travailler ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Gagne-t-on sa vie en travaillant ? Qui est autorisé à me dire "tu dois" ? >>


Partager

Peut-on vivre sans travailler ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on vivre sans travailler ?



Publié le : 14/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Peut-on vivre sans travailler ?
Zoom

 

Avant la Chute, Adam et Eve jouissaient des richesses du jardin d’Eden, sans avoir à travailler. Cet état d’innocence et de béatitude est bien vite anéanti, et les hommes condamnés à gagner leur pain « à la sueur de leur front «. La paresse devient un des sept pêchés capitaux : l’oisiveté est prohibée tant par l’Eglise que par la morale. Pourtant, la tentation de vivre sans travailler reste forte : mais est-il possible de préserver des liens sociaux sans apporter sa contribution à la communauté ? Ne pas travailler, n’est-ce pas également éviter de se heurter à son environnement et à autrui ? Si les enjeux de ces interrogations s’avèrent tout à la fois relever de la morale et de la politique, c’est que le travail est synonyme de transformation tant de soi que de la nature : une vie sans travail, n’est-ce pas une vie sans résistance, menée uniquement dans le souci de soi et de l’instant ?

 



L'homme d'action, le politique ne travaillaient pas et leur activité était perçue comme d'autant plus éminente qu'elle était délivrée de cette nécessité. Rousseau voit dans l'absence de travail l'état premier de l'homme et que "l'homme est naturellement paresseux". Il ne travaille que pour pouvoir survivre mais si ses conditions de survie sont assurés, il pourrait passer sa vie "à dormir, végéter et rester immobile." Pour Nietzsche, la glorification du travail était une volonté sourde de capter des forces créatrices, de les détourner de leur vocation naturelle- la pensée, le plaisir, pour les investir dans des activités socialement utiles. Le travail "consume une extraordinaire quantité de force nerveuse et la soustrait à la réflexion, à la méditation, à la rêverie, aux soucis, à l'amour." (Aurore, 1880) Il est donc possible de ne pas travailler et d'occuper son temps à d'autres activités plus nobles. Le but de toute vie humaine ne s'incarne pas dans le travail, comme le dit Nietzsche le travail n'est pas une fin mais un moyen.   3. Le travail permet à l'homme de se réaliser et de devenir humain "Il est tout aussi faux de s'imaginer que, si Adam et Eve étaient restés dans le paradis, ils n'eussent fait autre chose que demeurer assis ensemble. L'oisiveté eut fait leur tourment[.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Peut-on vivre sans travailler ?	Corrigé de 2963 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on vivre sans travailler ? " a obtenu la note de : aucune note

Peut-on vivre sans travailler ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit