Peut-on voir le meilleur et faire le pire ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on vivre sans tuer ? Peut-on vouloir ? >>


Partager

Peut-on voir le meilleur et faire le pire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on voir le meilleur et faire le pire ?



Publié le : 27/12/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Peut-on voir le meilleur et faire le pire  	?
Zoom

Analyse:

 

- Voir ne signifie pas ici recevoir une sensation par l’intermédiaire du sens de la vue, mais plutôt une opération de l’entendement: connaître, juger. Cette opération est d’abord interne à la conscience et d‘ordre purement théorique: l’entendement juge du meilleur sans qu’aucune action ne s’en suive nécessairement.

- Faire est au contraire une opération qui implique une extériorité par rapport à la conscience: « faire « signifie agir dans le monde et modifier la configuration des choses extérieures. Ce passage à l’acte hors de la conscience nécessite une faculté différente de l’entendement: la volonté est cette faculté qui permet à une représentation de se matérialiser dans un acte. Par l’entendement je connais le meilleur, par la volonté je cherche à le réaliser effectivement.

- Apparemment, le faire (opération de la volonté) est donc indépendant du voir (opération de l’entendement). Je peux par exemple juger que le soleil se lèvera demain sans que cela ne débouche sur aucun acte, je peux également voir que quelqu’un fait erreur sans pour autant aller le corriger. Le jugement n’emporte donc pas nécessairement la volonté: il peut très bien ne rester qu’un constat interne à la conscience et ne déboucher sur aucun acte effectif.

- Cependant, le jugement portant sur le « meilleur « constitue un cas particulier et exceptionnel. En effet, le « meilleur « comme le « pire « ne sont pas seulement objet de connaissance, ils ont intrinsèquement une connotation pratique: le meilleur est ce que je recherche et le pire est ce que je fuis. On peut alors ce demander si, dans ce cas particulier, le « voir « ne déterminerait pas le « faire « au sens où je ne pourrais pas connaître le meilleur sans agir en ce sens, ni connaître le pire sans le fuir. C’est cette mise en rapport de deux sphères hétérogènes (la sphère théorique de l’entendement et la sphère pratique de la volonté) qu’interroge le sujet.

 

Problématique:
 

Lorsque notre entendement a jugé du meilleur (à entendre au sens de « meilleure action à accomplir «), alors la volonté est-elle encore libre d’adhérer à une autre option, ou bien est-elle déterminée par le meilleur? Dans le premier cas, il convient de se demander quelle autre valeur est susceptible de motiver la volonté. Dans le second cas, nous devons nous interroger sur la conception de la liberté qui sous-tend cette détermination de la volonté vers le Bien.

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Peut-on voir le meilleur et faire le pire  	? Corrigé de 1534 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on voir le meilleur et faire le pire ?" a obtenu la note de :

5.8 / 10

Peut-on voir le meilleur et faire le pire ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit