Peut-on vraiment dire n'importe quoi n'importe quand?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pourquoi veut-on changer le monde ? Peut-on affirmer la valeur d'un préjugé ? >>


Partager

Peut-on vraiment dire n'importe quoi n'importe quand?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on vraiment dire n'importe quoi n'importe quand?



Publié le : 14/4/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Peut-on vraiment dire n'importe quoi n'importe quand?
Zoom

Utiliser une langue, c’est être capable de constituer un système de signes et de l’exprimer. Le langage sert en général à établir un dialogue, c'est-à-dire à opérer une communication, un échange entre les hommes. Les sophistes sont des spécialistes de rhétoriques, des maîtres dans l’art de bien parler en public. Les sophistes se servent de techniques de discussions afin de persuader leurs auditeurs de la véracité de leurs dires. Protagoras est un sophiste pour qui l’homme est la mesure de toutes choses. C’est un adepte du relativisme, pour lui, il n’y a pas de vérités absolues, chaque homme énonce ses propres vérités sur le monde, chaque homme interprète le monde à sa convenance et exprime ses vérités à propos de celui-ci. Et alors pour Protagoras nous pouvons dire n’importe quoi, n’importe quand, car quelques soit nos dires, nous exprimons une logique et des vérités qui sont propres à chacun. Mais alors si chaque homme exprime ses propres vérités qui lui sont relatives, il n’y a plus de communication, il n’y a plus de compréhension possible entre les hommes. Et alors peut-on vraiment dire n’importe quoi, n’importe quand ? Pour Descartes, parler est le propre de l’homme, les hommes peuvent communiquer grâce au langage qui est l’expression de la pensée. Et en ce cas nous ne pouvons pas dire n’importe quoi, n’importe quand, c'est-à-dire, nous ne pouvons pas dire quelque chose qui n’a pas de sens, qui n’est pas compréhensible, qui ne permet d’établir une communication entre les hommes.  
Mais pour autant le langage est-il vraiment l’expression fidèle, exacte de la pensée ?



Et en ce cas nous ne pouvons pas dire n'importe quoi, n'importe quand, c'est-à-dire, nous ne pouvons pas dire quelque chose qui n'a pas de sens, qui n'est pas compréhensible, qui ne permet d'établir une communication entre les hommes.    Mais pour autant le langage est-il vraiment l'expression fidèle, exacte de la pensée ?   I Protagoras et le relativisme : l'homme est la mesure de toutes choses, on peut donc dire n'importe quoi n'importe quand.   Pour Protagoras, de toutes les choses, la mesure est l'homme. Cet énoncé est l'expression du relativisme que soutient Protagoras. En ce qui concerne le langage, cela veut dire que toute affirmation faite par un homme n'aurait de signification absolue que pour cet homme. En effet, si l'homme est la mesure de toutes choses, c'est-à-dire que toutes les choses sont sujettes à son interprétation subjective alors seul celui qui s'exprime peut véritablement comprendre ses propres dires. Les hommes sont prisonniers de leurs subjectivités, nous ne pouvons pas savoir véritablement ce que ressent autrui, ni ce qu'il dit, c'est-à-dire ce qu'il veut signifier. Et à ce propos, selon Protagoras, nous pouvons prétendre que tout est vrai, chacun possède sa propre vérité. Par exemple, je peux dire « Cet homme est noir.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Peut-on vraiment dire n'importe quoi n'importe quand?	Corrigé de 2021 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on vraiment dire n'importe quoi n'importe quand? " a obtenu la note de : aucune note

Peut-on vraiment dire n'importe quoi n'importe quand?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit