LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-ont parler pour ne rien dire ? Philosopher c'est secouer le joug de l'autor ... >>


Partager

Peux-t-on aimer sans s'aimer soi-même ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peux-t-on aimer sans s'aimer soi-même ?



Publié le : 27/12/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Peux-t-on aimer sans s'aimer soi-même	?
Zoom

« Aime ton prochain comme toi-même « : cette parole du Christ, rapportée dans le Nouveau Testament, semble partir du principe établit que l’on s’aime soi-même, et que toute la difficulté réside dans le fait d’aimer l’autre, et non sa propre personne. L’amour que l’on se porte à soi-même est-il si évident ? Ne peut-on envisager ne pas s’aimer ? On se trouve souvent plus de défauts à soi-même qu’à autrui, et l’on admire plus facilement les qualités des autres que les siennes que l’on méprise par orgueil ou fierté. Si nous sommes tant attirés par les autres, c’est qu’ils sont forcément mieux que nous, peut-on penser. Dans ce cas, peut-on aimer sans s’aimer soi-même ?



Aimer implique donc de s'aimer soi-même, puisqu'il faut être doté d'une certaine estime de soi et d'une confiance qui nous permette d'espérer être remarqué et être aimé en retour.     3ème partie : Aimer, c'est s'aimer soi-même   -On peut penser que le sentiment amoureux n'est qu'illusion, et qu'en réalité, on n'aime que soi-même. L'homme est irrémédiablement seul et l'idée d'un lien amoureux ne serait qu'illusoire. Ce qu'on appelle l'amour ne serait qu'un sentiment narcissique, car en réalité, on n'aime que soi-même dans l'amour. En effet, ce qu'on aime, c'est être aimé, c'est la reconnaissance qu'autrui nous apporte. Pour Hegel, désirer l'autre, c'est désirer être reconnu par l'autre, c'est se ressaisir soi-même dans son rapport à une autre conscience de soi. Etre aimé, c'est alors se sentir exister pour quelqu'un, c'est avoir conscience de soi à travers l'amour que nous porte l'autre. Lorsqu'on aime, on désire l'autre pour qu'il nous reconnaisse, et ce n'est qu'alors qu'on est sûr d'exister, car on a besoin de la médiation par l'autre. -Pour Aristote, « la véritable amitié relève de la même affection que l'on porte pour soi-même » (Ethique à Nicomaque, livre IX, chap. IV).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 820 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peux-t-on aimer sans s'aimer soi-même ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit