NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le savoir exclut-il necessairement la croyanc ... L'Etranger de Camus, Incipit. >>


Partager

Phèdre- Antigone : comparaison

Echange

Aperçu du corrigé : Phèdre- Antigone : comparaison



Document transmis par : kaolisse


Publié le : 29/5/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Phèdre- Antigone : comparaison
Zoom

&laquo; En quoi Ph&egrave;dre et Antigone sont-elles des h&eacute;ro&iuml;nes tragiques ? &raquo;

&nbsp;

I)&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; UNE EXISTENCE CONTRARIEE : LA FATALITE ET LE CONFLIT

&nbsp;

A)&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Des h&eacute;ro&iuml;nes soumises &agrave; la fatalit&eacute; :

Tout d&rsquo;abord, Ph&egrave;dre et Antigone sont soumises &agrave; la fatalit&eacute; et sont au c&oelig;ur d&rsquo;un conflit existentiel. Par sa nature m&ecirc;me, Antigone, comme toute h&eacute;ro&iuml;ne tragique, est promise &agrave; la mort. La fatalit&eacute; la conduira in&eacute;luctablement et n&eacute;cessairement &agrave; sa perte. Le h&eacute;ros tragique illustre en effet ce combat d&eacute;sesp&eacute;r&eacute; que m&egrave;ne un homme contre des forces qui le d&eacute;passent, qui l&rsquo;&eacute;crasent et qui finissent par le tuer. Ainsi la fatalit&eacute; au d&eacute;part s&rsquo;inscrit-elle&nbsp; n&eacute;cessairement dans la continuit&eacute; : les enfants meurent de la m&ecirc;me mal&eacute;diction que leurs parents : le pass&eacute; d&rsquo;Antigone est d&rsquo;ailleurs jalonn&eacute; de morts. Mais chez Ph&egrave;dre qui est une trag&eacute;die classique l&rsquo;h&eacute;ro&iuml;ne semble, plus encore que dans les trag&eacute;dies contemporaines, victime d&rsquo;une mal&eacute;diction divine. Ainsi Pasipha&eacute; la m&egrave;re de Ph&egrave;dre est-elle d&eacute;j&agrave; punie par V&eacute;nus qui la condamne &agrave; des amours, &agrave; des pulsions monstrueuses. Le Minotaure na&icirc;tra donc de l&rsquo;union horrifiante de Pasipha&eacute; avec un taureau. Antigone par exemple semble moins condamn&eacute;e &agrave; mourir qu&rsquo;&agrave; &ecirc;tre elle m&ecirc;me. Ce qui tue Antigone c&rsquo;est moins ce qu &lsquo;elle ressent que ce qu&rsquo;elle est : la fille d&rsquo;&OElig;dipe. D&rsquo;ailleurs Cr&eacute;on lui dit : &laquo; Orgueilleuse ! Petite &OElig;dipe ! &raquo; Elle meurt parce qu&rsquo;elle ne parvient pas &agrave; sortir d&rsquo;elle m&ecirc;me, &agrave; &ecirc;tre quelqu&rsquo;un d&rsquo;autre. A trop vouloir &ecirc;tre elle-m&ecirc;me, &agrave; ne vouloir ressembler &agrave; personne elle n&rsquo;a plus rien &agrave; faire sur cette Terre qui est d&rsquo;abord faite pour les vivants. Ph&egrave;dre est elle aussi promise &agrave; la mort mais elle meurt moins pour les valeurs qu&rsquo;elle incarne qu&rsquo;&agrave; cause de ce qu&rsquo;elle ressent. Le sentiment qui hante Ph&egrave;dre, qui la poss&egrave;de jusqu&rsquo;&agrave; la ma&icirc;triser compl&egrave;tement, est l&rsquo;amour le plus interdit, le plus r&eacute;dhibitoire de tous, l&rsquo;amour incestueux qu&rsquo;elle &eacute;prouve pour Hippolyte le fils de son propre &eacute;poux. Elle est comme poss&eacute;d&eacute;e, sous l&rsquo;influence de forces myst&eacute;rieuses et sup&eacute;rieures. Elle se dit elle-m&ecirc;me &laquo; l&rsquo;objet infortun&eacute; des vengeances c&eacute;lestes &raquo; (acte II,5). Elle n&rsquo;agit pas en son &acirc;me et conscience, elle n&rsquo;est &laquo; ni tout &agrave; fait coupable ni tout &agrave; fait innocente &raquo;. Elle constate seulement l&rsquo;impuissance de son libre arbitre et les Dieux apparaissent responsables de son malheur :&nbsp; &laquo; Ces Dieux qui se sont fait une gloire cruelle/ de s&eacute;duire le c&oelig;ur d&rsquo;une faible mortelle &raquo;.

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

B)&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Des personnages en conflit

De plus, le h&eacute;ros tragique est en g&eacute;n&eacute;ral un adepte du &laquo; tout ou rien &raquo; et se place par l&agrave; m&ecirc;me dans une relation conflictuelle avec le monde ou avec lui-m&ecirc;me. Ainsi Antigone et Ph&egrave;dre sont des h&eacute;ro&iuml;nes tragiques car elles vivent un conflit, que ce soit un conflit avec d&rsquo;autres personnages ou un conflit int&eacute;rieur. Antigone est par exemple en d&eacute;saccord permanent avec le monde, avec la r&eacute;alit&eacute; qui l&rsquo;entoure. Ce d&eacute;saccord s&rsquo;incarne dans sa confrontation avec Cr&eacute;on : &laquo; Je suis l&agrave; pour vous dire non et pour mourir &raquo;. Elle veut tout ou rien et est tellement enti&egrave;re qu&rsquo;elle en devient absurde : &laquo; Moi je veux tout, tout de suite et que ce soit entier ou alors je refuse &raquo;. Elle est dans une conception du bonheur et m&ecirc;me de la vie totalement utopique, imaginaire. Elle exige un bonheur entier, exigeant, total, absolu, sans compromis, sans concessions, elle veut un monde &agrave; son image, un monde qui lui ressemble : &laquo; moi je ne veux pas &ecirc;tre modeste&raquo;. &laquo; Moi je veux &ecirc;tre s&ucirc;re de tout aujourd&rsquo;hui, et que cela soit aussi beau que quand j&rsquo;&eacute;tais petite ou mourir &raquo;. C&rsquo;est cette d&eacute;mesure, cette hybris qui condamne Antigone comme de nombreux h&eacute;ros de trag&eacute;dies &agrave; la mort. Antigone l&rsquo;id&eacute;aliste veut un monde parfait et comme l&rsquo;existence ne peut &ecirc;tre &laquo; tout &raquo;, elle est r&eacute;duite &agrave; n&rsquo;&ecirc;tre &laquo...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Phèdre- Antigone : comparaison" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit