NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Accroître sa connaissance est-ce accroître s ... Le doute est-il la manifestation de la liber ... >>


Partager

Qu'est-ce qu'un philosophe des Lumières?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est-ce qu'un philosophe des Lumières?



Publié le : 16/8/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Qu'est-ce qu'un philosophe des Lumières?
Zoom

Il la salue parce qu'il considère en effet que celle-ci est le signe d'une prise de position hautement morale. Ainsi écrit-il de cette révolution qu'elle est « une prise de position au niveau de ses souhaits, qui confine à l'enthousiasme, et dont l'extériorisation même comportait un danger, prise de position donc qui ne peut avoir d'autre cause qu'une disposition morale dans l'espèce humaine « (Le conflit des facultés). Il juge cette révolution bonne car d'une part, « un peuple ne devrait pas être empêché par d'autres puissances de se donner une constitution politique telle qu'elle lui semble bonne « (Le conflit des facultés), et d'autre part parce que le but de cette constitution est d'éviter la guerre. Il nous faut ainsi souligner encore la proximité de Kant avec les Lumières, lui qui jusque dans ses implications politiques directes suit les orientations des Lumières en défendant cette révolution, cette révolution qu'on dit fille des Lumières.   Ces positions politiques ne sont tenables que parce que Kant croit lui aussi au progrès. a) Il nous faut considérer qu'il n'y aurait guère de sens pour Kant à saluer la Révolution française s'il ne pensait pas que celle-ci était le résultat d'un processus global. Glosant au sujet de cette révolution, le philosophe affirme qu'elle « laisse espérer le progrès vers le mieux, mais même déjà est un tel progrès « (Le conflit des facultés). Si Kant nourrit un tel espoir, c'est parce qu'il pose l'hypothèse selon laquelle il y aurait un dessein de la nature. Ce but de la nature, ce serait le progrès de la culture chez l'homme, un progrès qui passerait par l'avènement du droit, droit qui permettrait de maximiser à la fois l'ordre social et les libertés individuelles. Nous sommes donc portés à penser que Kant, comme ses comparses des Lumières, croyait au progrès.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3257 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Qu'est-ce qu'un philosophe des Lumières? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit