NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peux-t-on aimer sans s'aimer soi-même ? Philosopher est-ce parler avec vraisemblance ... >>


Partager

Philosopher c'est secouer le joug de l'autorité. ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Philosopher c'est secouer le joug de l'autorité. ?



Publié le : 27/12/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Philosopher c'est secouer le joug de l'autorité.	?
Zoom

La philosophie est depuis 2500 ans un immense débat qui anime la pensée occidentale. Chacun de ses représentants n’a de cesse, par delà les siècles, de préciser, de critiquer, de combattre l’ordre établi. La philosophie est polymorphe, il est délicat d’en donner une définition fixe, elle n’a pas de canal privilégié d’expression, mais elle a besoin d’un objet extérieur pour exister ce qui tend à faire d’elle une discipline parasite qui se nourrit de l’analyse et de la critique de savoirs, de comportements et de réalités qui ne sont jamais en premier lieu philosophique.

            Selon la formule de Mme du Deffant « philosopher, c’est secouer le joug de l’autorité «, aussi convient-il de supposer qu’agir en philosophe c’est tout d’abord s’élever contre le pouvoir en place pour émettre des objections et illuminer les esprits. Dans ces conditions il est intéressant d’entrevoir la manière dont les hommes de lettres ont procédé pour allumer les lueurs de la raison là où elles ne brillaient pas encore. En quoi la philosophie des Lumières a-t-elle bouleversée les mentalités jusqu’à conduire à la révolution française ? Comment a-t-elle libéré les esprits ?

 



L'autorité est donc principalement ce sur quoi s'exerce la philosophie. Est-elle exclusivement ce sur quoi elle s'exerce ? la philosophie consiste-t-elle toute entière à braver l'autorité ? Philosopher, c'est secouer le joug de l'autorité ? Comment penser le rapport de la philosophie à l'autorité ?   I.                        La société toute entière est en opposition avec le philosophe dans la mesure où le philosophe recherche la vérité, ce qui n'est pas une priorité pour la plupart des gens. A ce propos, Hannah Arendt écrit que : « la société de masse ne veut pas la culture mais les loisirs. » Michel Eyquem de Montaigne[4] évoque la force de la pression sociale qui nous pousse à nous accorder avec l'opinion courante, avec la coutume : « Car c'est à la vérité une violente et traîtresse maîtresse d'école que la coutume. Elle établit en nous, peu à peu, à la dérobée, le pied de son autorité.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4050 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Philosopher c'est secouer le joug de l'autorité. ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit