NoCopy.net

LA PHILOSOPHIE DE CICERON

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LE STOÏCISME La France en 1789 — L'organisation poli ... >>


Partager

LA PHILOSOPHIE DE CICERON

Philosophie

Aperçu du corrigé : LA PHILOSOPHIE DE CICERON



Publié le : 15/7/2011 -Format: Document en format HTML protégé

LA PHILOSOPHIE DE CICERON
Zoom

Cicéron naquit à Arpinum, l'an 106 avant Jésus. Christ. Sa famille était obscure, quoique riche et apparte­nant à l'ordre équestre. Venu à Borne, vers l'âge de dix ans, il y fut élevé par l'orateur Crassus et par le poète Archias. Les deux Scévola, qui étaient les plus fameux jurisconsultes de l'époque, le dirigèrent dans l'étude du droit, et les grands orateurs de ce temps, Antoine, Cotta, Hortensius, le formèrent à l'éloquence.

Après avoir servi comme volontaire dans la guerre ' sociale, il débuta brillamment au barreau, à l'âge de vingt-six ans, par la courageuse défense de Roscius d'Amérie, accusé de parricide par Chrysogonus, le re­doutable affranchi de Sylla. Personne n'avait voulu se charger de cette cause, par crainte du dictateur; Cicéron la gagna. Mais dans l'intérêt de sa sécurité, il partit aussitôt après pour Athènes. Là, il se lia d'amitié avec Atticus et suivit les leçons des philosophes et des rhéteurs.

De retour à Rome (78 av. J.-C.), il prit part aux fonctions publiques. Il fut nommé questeur et préposé à l'administration de la Sicile. Les Siciliens le char­gèrent d'obtenir justice des exactions du préteur Verrès qu'il fit condamner; les magnifiques plaidoyers qu'il prononça dans cette occasion _consacrèrent sa réputa­tion. Six ans plus tard, il obtint l'édilité, puis la pré turc urbaine, et enfin le consulat (63 av. J.-C.). Le con­sulat de Cicéron fut l'époque la plus brillante de sa vie politique. C'est alors qu'il déjoua la conjuration de Catilina et mérita le nom glorieux de Père de la patrie.

Les fureurs du tribun Clodius, son ennemi, le forcèrent à s'exiler en Macédoine; ses maisons furent pillées et ses biens confisqués. Après dix-sept mois d'exil, Cicéron fut rappelé par les voeux de toute l'Italie, et sa rentrée à Rome fut un véritable triomphe. On lui confia ensuite le gouvernement de la Cilicie, et les succès qu'il remporta en personne, dans quelques expéditions militaires contre les Parthes, lui firent décerner par ses soldats le titre d'Im­perator.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : LA PHILOSOPHIE DE CICERON Corrigé de 9912 mots (soit 14 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "LA PHILOSOPHIE DE CICERON" a obtenu la note de : aucune note

LA PHILOSOPHIE DE CICERON

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit