NoCopy.net

Platon: Le plus souvent la nature et la loi s' opposent

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Platon: peinture et apparence Platon: Exercice du pouvoir et lois >>


Partager

Platon: Le plus souvent la nature et la loi s' opposent

Philosophie

Aperçu du corrigé : Platon: Le plus souvent la nature et la loi s' opposent



Publié le : 17/4/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	Platon: Le plus souvent la nature et la loi s' opposent
Zoom
  • mouvement du texte et explication


►    Opposition entre la nature et la loi (c'est-à-dire ce qui relève des conventions et des institutions humaines), laquelle était habituelle à la sophistique. L'interlocuteur de Socrate est en effet le sophiste Calliclès (texte tiré de Gorgias, 482 e).
►    Critique de la thèse de Socrate qui estimait « préférable de subir l'injustice plutôt que de la commettre « (474 c). — Car... commettre. Laid a ici un sens éthique, non esthétique. Le laid se définit comme « le douloureux et le nuisible « (cf. 475 a). De même mauvais signifie désavantageux. Du point de vue de la nature donc il n'est pas laid de commettre l'injustice.



Le plus souvent la nature et la loi s' opposent l'une à l'autre. [...] Car, selon la nature, tout ce qui est plus mauvais est aussi plus laid, comme de souffrir l'injustice, tandis que, selon la loi, c'est la commettre. Ce n'est même pas le fait d'un homme, de subir l'injustice, c'est le fait d'un esclave, pour qui la mort est plus avantageuse que la vie, et qui, lésé et bafoué, n' est pas en état de se défendre, ni de défendre ceux auxquels il s'intéresse. Mais selon moi, les lois sont faites pour les faibles et parle grand nombre. C'est pour eux et dans leur intérêt qu'ils les font et qu'ils distribuent les éloges et les blâmes ; et, pour effrayer les plus forts, ceux qui capables d'avoir l'avantage sur eux, pour les empêcher de l'obtenir, ils disent qu'il est honteux et injuste d'ambitionner plus que sa part et que c'est en cela que consiste l'injustice, à vouloir posséder plus que les autres ; quant à eux, j'imagine qu'ils se contentent d'être surie pied de l'égalité avec ceux qui valent mieux qu'eux. Platon
  • élément de réflexion

— Ne peut-on rapprocher la thèse de Calliclès de la position nietzchéenne sur la « volonté de puissance « et la « morale des esclaves « ? Cependant, contre un tel rapprochement, cf. J. Granier, Le problème de la Vérité chez Nietzsche, p. 419.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Platon: Le plus souvent la nature et la loi s' opposent	Corrigé de 2211 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Platon: Le plus souvent la nature et la loi s' opposent " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Platon: Le plus souvent la nature et la loi s' opposent

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit