NoCopy.net

La politique est-elle une technique?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il renoncer à l'idée que l'homme a une ... Peut-on tout prévoir ? >>


Partager

La politique est-elle une technique?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La politique est-elle une technique?



Publié le : 18/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	La politique est-elle une technique?
Zoom

Deuxième partie   - Plus encore : les enjeux techniques eux-mêmes ne prédominent-ils pas désormais sur les questions politiques ? Le remplacement des vieilles élites nourries à l'humanisme des Lumières par les ingénieurs et les énarques, la dévalorisation des humanités au profit de « sciences » plus « utiles », telles que l'économie, ne vérifient-ils pas les prophéties d'Auguste Comte (« âge du positivisme ») ?   - Nonobstant le caractère utile des techniques modernes, assujettir la politique au règne positiviste des « technocrates » apparaît soit comme un leurre vérifiant plutôt les prophéties de Nietzsche au sujet du nihilisme menaçant les sociétés industrielles, soit comme un voile idéologique visant à masquer la neutralisation du débat politique par l'argument d'autorité, hier fourni par l'Eglise, aujourd'hui par la Science (cf. Isabelle Stengers, Sciences et pouvoirs, La Découverte, 2002). Les enjeux politiques ne sauraient en effet être tranchés par de simples considérations techniques, d'autant plus que les questions ayant trait à la technique relèvent elles-mêmes de considérations politiques (pourquoi favoriser telle ou telle technique ?). Si Max Weber souligne ainsi les processus de rationalisation à l'oeuvre dans la Modernité, ainsi que l'utilité des appareils bureaucratiques et de la constitution d'une classe de fonctionnaires loyaux et efficaces, réduire la politique à cette « machine », sans disposer de véritables politiques étant animés d'une passion pour une « cause » (ce qu'il appelle la « vocation » de politique), conduit nécessairement au règne de la médiocrité et du cynisme (Le Savant et la politique, La Découverte, 2003, pp.180-185).   - Si une part du politique semble pouvoir être « rationalisée », conduisant à un usage et à une puissance accrue de la technique, on ne peut raisonnablement croire que la politique sera, à l'avenir, absorbée par la technique (comme le croyait par exemple Engels prophétisant l'euthanasie de l'Etat : « Le gouvernement des personnes fait place à l'administration des choses et à la direction des opérations de production. L'Etat n'est pas « aboli ».


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	La politique est-elle une technique?	Corrigé de 3666 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La politique est-elle une technique? " a obtenu la note de : aucune note

La politique est-elle une technique?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit