NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pour chercher la vérité, faut-il renoncer à ... Pour connaître, suffit-il de bien observer ... >>


Partager

Pour connaître faut il se détacher de ce que l'on croit ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pour connaître faut il se détacher de ce que l'on croit ?



Publié le : 28/12/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Pour connaître faut il se détacher de ce que l'on croit 	?
Zoom

La problématique en jeu ici est celle de l'opposition entre la croyance et le savoir. Votre devoir devra tourner autour de cette opposition. Plus précisément, il vous est demandé si la connaissance exige le détachement à l'égard de la croyance ce qui implique que non seulement, il y a une différence, mais peut-être aussi, une opposition. En effet, classiquement, on distingue la connaissance et la croyance par leur objet. La première relèverait de la science et la seconde de la religion. Il s'agira alors de savoir pourquoi donc la croyance peut-elle éventuellement empêcher le savoir ? Pourquoi croire constituerait même un obstacle (épistémologique) au savoir ? Toutefois, toute croyance est-elle nécessairement à rejeter ? Une existence humaine peut-elle se fonder uniquement sur un savoir pleinement rationnel et positif ? Pour vivre l'homme n'a-t-il pas besoin de croire ?

 



La religion a une fonction consolante parce qu'elle offre la perspective d'un au-delà dans lequel le désir trouvera sa satisfaction. Mais elle répond aussi au besoin de protection et d'amour de l'homme par l'image d'une Providence bienveillante sous la forme de Dieu le Père : « Nous le savons déjà : l'impression terrifiante de la détresse infantile avait éveillé le besoin d'être protégé -protégé en étant aimé- besoin auquel le père a satisfait : la reconnaissance du fait que l'homme s'est cramponné à un père, à un père cette fois plus puissant. L'angoisse humaine en face des dangers de la vie s'apaise à la pensée du règne bienveillant de la Providence divine. » Ainsi, donc, pour Freud, la religion est une illusion engendrée par le désir et c'est de l'image paternelle que provient l'idée de Dieu. Le besoin de croire Pourtant, nous ne pouvons pas dénigrer toute croyance. Chacun porte en lui de nombreuses croyances et celles-ci permettent de vivre. D'une part parce que nous ne pouvons avoir des connaissances sur tous les sujets et d'autre part, parce qu'elles permettent de donner un sens à notre vie. Pour Nietzsche, la vérité est un choix. Nous pouvons vouloir l'erreur, l'illusion parce que nous pouvons aimer d'autres choses que la vérité, par exemple le plaisir, le pouvoir, l'action. Ainsi Nietzsche ne condamne ni l'illusion, ni la croyance.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3393 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Pour connaître faut il se détacher de ce que l'on croit ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit