LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La religion est-elle essentielle à l'homme ? Une théorie scientifique est-elle une inventi ... >>


Partager

Pour se libérer du passé, faut-il l'oublier ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pour se libérer du passé, faut-il l'oublier ?



Publié le : 8/9/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Pour se libérer du passé, faut-il l'oublier ?
Zoom

Selon Nietzsche, la complaisance à se remémorer ce qui a eu lieu ne peut être, si elle est constante, que stérilisante : elle fait du passé un véritable poids, qui empêche le dynamisme de l'action, et peut mener au ressenti-ment. Ne pas oublier, ce serait dans cette optique refuser de se transformer, s'en tenir aux réactions anciennes, figer l'existence sur un moment antérieur et ne pas comprendre que la vie même exige un changement dans nos attitudes et nos réactions. Toutefois, ce que Nietzsche ne précise pas, c'est jusqu'où devrait alors s'étendre un oubli considéré comme utile et salutaire.

[C. Le refoulement]

L'oubli le plus parfait est sans doute celui dont le sujet oublie qu'il a eu lieu, c'est-à-dire ce que les psychanalystes nomment, à la suite de Freud, le « refoulement «. L'événement disparaît alors totalement de notre mémoire consciente, et ne demeure par ses traces que dans l'inconscient, auquel le sujet n'a pas ordinairement accès. Un tel refoulement est d'ailleurs fréquent, puisque personne ne garde le souvenir intégral de ce qu'il a vécu. Plus simplement, l'oubli au sens ordinaire se produit lui aussi régulièrement : comme l'a souligné Bergson, il fait partie de notre fonctionnement psychique normal, et permet l'orientation vers une conduite d'action.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3857 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Pour se libérer du passé, faut-il l'oublier ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit