LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pourquoi y a-t-il un devoir de mémoire ? Pourrait-on concevoir une justice qui serait ... >>


Partager

Pourquoi y a-t-il un devoir de mémoire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pourquoi y a-t-il un devoir de mémoire ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Pourquoi y a-t-il un devoir de mémoire	?
Zoom

A chaque anniversaire d'une commémoration historique d'un événement, la société entretient le souvenir de faits que l'on se doit de respecter, de se rappeler au nom d'une certaine fraternité voire d'une culpabilité partagée par un peuple dans le cas de génocides. Cependant le passé c'est ce qui n'est déjà plus, ce qui ne nous concerne pas directement. Les fêtes nationales reviennent chaque année, on célèbre les batailles, les victoires, les armistices, la fin de périodes que nous n'avons même pas connu. Le devoir définit une obligation morale commune, un geste que chacun doit entretenir au nom de l'Humanité. Il s'applique à la mémoire collectif, l'individu doit se souvenir d'évènements de façon individuelle mais en tant que membre à part entière d'une communauté qui partage le même passé. Le devoir de mémoire est présent dans chaque civisme, dans plusieurs jours fériés, chaque individu est libéré de ses obligations professionnels car ce devoir est supérieur à tout. Le devoir de mémoire semble aller de soi mais pourquoi sommes nous obliger d'entretenir le souvenir commun d'évènements que nous n'avons pas connu? La mémoire ne doit elle pas être utilisée de façon personnelle pour que l'homme se souvienne uniquement des souvenirs qu'il aurait choisis et non pas d'après une obligation civile?



Nous ne pouvons pas éluder nos fautes et les oublier, donc les nier mais la moindre des choses est de le raviver, de l'entretenir et ainsi de respecter les hommes qui font partie de notre Humanité.   Arendt, Le totalitarisme     Pour obtenir une vérité quelconque sur moi, il faut que je passe par l'autre." Sartre,   "Le devoir et le bonheur consistent également à vivre pour autrui." A. Comte   LévinasAlors que le monde qui heurte la pensée ne peut rien contre la libre pensée capable de se refuser intérieurement, de se réfugier en soi, de rester, précisément, libre pensée en face du vrai, de revenir à soi, de réfléchir sur soi et de se prétendre origine de ce qu'elle reçoit, de maîtriser par la mémoire ce qui la précède, alors que la pensée libre reste le Même - le visage s'impose à moi sans que je puisse rester sourd à son appel, ni l'oublier, je veux dire, sans que je puisse cesser d'être responsable de sa misère. La conscience perd sa première place. [...] Mais la mise en question de cette sauvage et naïve liberté pour soi, sûre de son refuge en soi, ne se réduit pas à un mouvement négatif. La mise en question de soi est précisément l'accueil de l'absolument autre. L'épiphanie de l'absolument autre est visage où Autrui m'interpelle et me signifie un ordre, de par sa nudité, de par son dénuement.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2519 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Pourquoi y a-t-il un devoir de mémoire ?" a obtenu la note de :

10 / 10

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit