Pourquoi y a t-il une guerre entre l'opinion et la philosophie ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pourquoi vouloir le vrai ? Pourquoi y a-t-il de plus en plus de cherche ... >>


Partager

Pourquoi y a t-il une guerre entre l'opinion et la philosophie ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pourquoi y a t-il une guerre entre l'opinion et la philosophie ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Pourquoi y a t-il une guerre entre l'opinion et la philosophie 	?
Zoom

L’opinion est génératrice d’erreurs et de faussetés. En ce sens elle s’oppose à la philosophie entendue comme recherche de la vérité. L’opinion est combattue par la philosophie, parce que loin d’être l’origine de la connaissance elle en est un obstacle redoutable. Se fier à son opinion c’est faire un choix risqué, car elle peut être accompagnée d’erreur. Cependant si la vérité est bien la fin de la philosophie, où en est le point de départ ? L’étude de nos opinions, de nos idées préconçues, de nos préjugés n’est-elle pas une manière de philosopher ? En ce sens il n’y aurait pas exclusion pure et simple de l’opinion par la philosophie, mais la première serait considérée comme un moyen par la seconde. Afin de définir de manière plus précise le rapport entre la philosophie et l’opinion il nous faudra procéder en trois étapes. La première tend à montrer comment de prime abord l’amour de la sagesse s’oppose à toute forme d’opinion. La deuxième relativise ce point de vue en soulignant le rôle que peut jouer l’opinion dans le processus de la connaissance. Enfin si la relation conflictuelle doit être dépassée il n’en reste pas moins que l’opinion n’est qu’une étape et un moyen pour la philosophie.



Car la vie de plaisir ne se trouve point dans d'incessants banquets et fêtes, ni dans la fréquentation de jeunes garçons et de femmes, ni dans la saveur des poissons et des autres plats qui ornent les tables magnifiques, elle est dans la tempérance, lorsqu'on poursuit avec vigilance un raisonnement, cherchant les causes pour le choix et le refus, délaissant l'opinion, qui avant tout fait le désordre de l'âme. » Lettre à Ménécée.   Transition : Le conflit est déclaré entre la philosophie et l'opinion, celle-ci étant parente de l'erreur ne peut être que condamnée dans la mesure où elle est un obstacle à la recherche de la vérité. Cependant est-il possible qu'elle ait un rôle à jouer dans le processus de connaissance ?     Deuxième partie : L'opinion point de départ de la philosophie. 2.1 L'opinion n'est pas nécessairement génératrice d'erreurs. « Et nous devons, comme dans les autres matières, poser devant nous les faits tels qu'ils apparaissent, et après avoir exploré les problèmes, arriver ainsi à prouver le mieux possible la vérité de toutes les opinions communes concernant ces affections de l'âme, ou tout au moins des opinions qui sont les plus répandues et les plus importantes, car si les objections soulevées sont résolues pour ne laisser subsister que les opinions communes, notre preuve aura suffisamment rempli son objet. » ARISTOTE, Ethique à Nicomaque, VII 1.   2.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Pourquoi y a t-il une guerre entre l'opinion et la philosophie 	? Corrigé de 2722 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Pourquoi y a t-il une guerre entre l'opinion et la philosophie ?" a obtenu la note de : aucune note

Pourquoi y a t-il une guerre entre l'opinion et la philosophie ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit