NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Entre l'inanimé et le vivant, la différence ... Nous n'avons affaire, en parcourant le passé ... >>


Partager

Pourquoi le passé est-il sans cesse récrit par les historiens ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pourquoi le passé est-il sans cesse récrit par les historiens ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	Pourquoi le passé est-il sans cesse récrit par les historiens ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Pourquoi le passé est-il sans cesse récrit par les historiens ?




Sans altérer même un trait historique, en étendant ou resserrant des circonstances qui s'y rapportent, que de faces différentes on peut lui donner ! Mettez un même objet à divers points de vue, à peine paraîtra-t-il le même, et pourtant rien n'aura changé que l'oeil du spectateur. Suffit-il, pour l'honneur de la vérité, de me dire un fait véritable en me le faisant voir tout autrement qu'il n'est arrivé ? Combien de fois un arbre de plus ou de moins, un rocher à droite ou à gauche, un tourbillon de poussière élevé par le vent ont décidé de l'événement d'un combat sans que personne s'en soit aperçu ! Cela empêche-t-il que l'historien ne vous dise la cause de la défaite ou de la victoire avec autant d'assurance que s'il eût été partout ? Or que m'importent les faits en eux-mêmes, quand la raison m'en reste inconnue ? et quelles leçons puis-je tirer d'un événement dont j'ignore la vraie cause ? L'historien m'en donne une, mais il la controuve ; et la critique elle-même, dont on fait tant de bruit, n'est qu'un art de conjecturer, l'art de choisir entre plusieurs mensonges celui qui ressemble le mieux à la vérité. » Rousseau, Emile ou de l'éducation, Livre IV.   ·      La rencontre entre l'historien et les faits historiques n'est pas externe ou transcendante. Comme Kant l'explique à travers la révolution copernicienne, le sujet construit aussi son objet. Le sujet est actif, ce n'est pas une rencontre passive avec les faits.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1569 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Pourquoi le passé est-il sans cesse récrit par les historiens ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit