NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pourquoi peut on affirmer que l'homme n'a pa ... Pourquoi peut-on dire que l'anarchie et la d ... >>


Partager

Pourquoi peut-on dire que l'âme domine le corps aussi bien que le corps la domine ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pourquoi peut-on dire que l'âme domine le corps aussi bien que le corps la domine ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Pourquoi peut-on dire que l'âme domine le corps aussi bien que le corps la domine 	?
Zoom

Ce sujet implique une double approche. D’une part, il implique une problématique dualiste qui considère ces deux entités comme deux réalités de nature radicalement différente, voire comme deux substances distinctes. D’autre part, il pose le problème de l’union de l’âme et du corps.

En effet, il s’agit tout d’abord de travailler sur l’équivalence, qu’il s’agira de justifier, entre les deux positions qui considèrent ou bien que l’âme domine le corps, ou bien, tout au contraire, que le corps domine l’âme. Ce sujet demande donc que l’on s’interroge sur les raisons qui font que ces positions soient toutes deux valables, quand chacune dit le contraire de l’autre. Qu’est ce qui fait que l’on puisse tout aussi bien soutenir une argumentation considérant le corps comme dominant l’âme que l’argumentation opposée ? Pourquoi peut-on trouver de la vérité dans chacune ? Qu’est ce qui est à l’origine de la coexistence de ces conceptions ? Ont-elles un élément, un dénominateur commun ?

Par ailleurs, ces dualismes s’inscrivent dans un questionnement sur l’union de l’âme et du corps. Comment expliquer d’après ces conceptions, que l’âme et le corps cohabitent en un même être et puissent agir l’un sur l’autre ? Enfin, n’est-il pas possible, à l’aide d’un processus dialectique, de dépasser ces positions de façon à sortir de cette opposition en trouvant une définition satisfaisante qui réunisse réellement le corps et l’âme, sans forcément les dresser l’un contre l’autre dans un rapport de force hiérarchique?



Le premier cheval représente la force impétueuse des désirs et des pulsions, le second, l'énergie vitale et le vouloir-vivre et le cocher incarne la partie rationnelle, l'esprit : il réfléchit et décide. Son rôle est de est de canaliser l'impétuosité des chevaux. Enfin, le corps est au service de l'âme, il est un moyen pour elle de s'exprimer.   2- Cependant, on s'aperçoit que d'une certaine manière l'âme a besoin du corps.   L'âme a besoin du corps pour s'exprimer. Sans le corps elle n'a pas de réalité, pas d'existence. Le corps est l'instrument de la liberté, c'est le moyen pour l'esprit de se concrétiser. La thèse de Descartes est« cogito ergo sum » c'est-à-dire que le corps renvoie toujours à l'esprit qui est premier. Cependant, la réalité du corps ne peut être niée puisqu'il renvoie à une extériorité par l'intermédiaire des sens et des besoins. Par le corps, je suis en contact concret et direct avec le monde.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1646 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Pourquoi peut-on dire que l'âme domine le corps aussi bien que le corps la domine ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit