NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La recherche du bien commun est-elle le fonde ... Que veut-on dire quand on affirme : « Ceci es ... >>


Partager

Le pouvoir le plus violent ne serait-il pas celui de la non violence ? (Pistes de réflexion seulement)

Echange

Aperçu du corrigé : Le pouvoir le plus violent ne serait-il pas celui de la non violence ? (Pistes de réflexion seulement)



Publié le : 24/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Le pouvoir le plus violent ne serait-il pas celui de la non violence ? (Pistes de réflexion seulement)
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Le pouvoir le plus violent ne serait-il pas celui de la non violence ? (Pistes de réflexion seulement)




éléments de réflexion * Faut-il entendre pouvoir au seul sens de pouvoir politique ? Ou le pouvoir désigne-t-il ici toutes formes de domination (parents-enfants, hommes-femmes, etc.) ? * Difficulté à situer respectivement violence et non violence. Quelle place faire à la violence d'un discours, à la violence feutrée, à la « violence symbolique » (Bourdieu) ? Ou situer la ruse par exemple ? * Cet ensemble de difficultés à délimiter la violence comme forme de rapport à autrui indique qu'il est aussi difficile de cerner un rapport qui échapperait totalement à la violence. Mais remarquez que la question porte sur « le plus violent ». * Comparez la non-violence aux différents mouvements d'inversion mis à jour par Nietzsche par exemple, dans La Généalogie de la morale, 1re dissertation § 13, 14, 15. citations * Encyclopédia Universalis, article « Non-violence » : « Pour le non-violent, l'homme n'est jamais un ennemi à abattre mais un homme qui s'est fourvoyé et à qui l'on voit faire subir une chose, afin de lui ouvrir les yeux.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Le pouvoir le plus violent ne serait-il pas celui de la non violence ? (Pistes de réflexion seulement)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit