NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Prendre conscience de soi, est ce seulement ... Prendre conscience de soi. Est-ce que cela e ... >>


Partager

Prendre conscience de soi, est-ce devenir étranger à soi-même ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Prendre conscience de soi, est-ce devenir étranger à soi-même ?



Publié le : 16/7/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Prendre conscience de soi, est-ce devenir étranger à soi-même 	?
Zoom

 La conscience se définit comme la connaissance plus ou moins claire que l'Homme possède de ses états, de ses pensées et de lui-même. C'est également la capacité de porter des jugements de valeur sur ses actes, c'et le pouvoir de distinguer le mal et le bien. Mais la conscience est aussi ce avec quoi je connais l'existence du moi, du monde d'autrui.
 " Prendre conscience " est l' "action de s'approprier ou de considérer comme propre à soi". Tandis qu'être " étranger à soi " signifie "qui n'est pas en relation avec "soi"", est le fait de "garder son propre caractère, ne pas sortir de son naturel". Enfin, le fait de " devenir " suppose que l'on passe d'un état à un autre, d'une situation à une autre, ou que l'on subit une transformation progressive.
        Il y a mille manières d'être étranger à soi et de vivre cet étranger. Il y a l'étrangeté que nous transmet notre histoire, le poids conscient ou inconscient que nous font porter nos ancêtres, nos parents, et celle que les autres portent sur nous.
 Nous nous demanderons donc dans un premier temps si la distanciation entre soi et le monde peut être une mise  l'écart de soi. Ou, dans un deuxième temps, si elle peut être interprétée comme une relation féconde, qui me permettrait de me trouver là où je ne me cherchais pas.



Tel est le cas de l'autisme, auquel du reste nous fait penser au héros principal de "L'Étranger" de Camus, si l'on considère que l'autisme se définit comme l'incapacité pour l'individu autiste de ressentir des émotions et d'éprouver la moindre empathie pour l'Autre. La personne autiste est tellement centrée sur elle-même (on la dit enfermée dans sa bulle) qu'elle n'est pas en mesure d'établir un lien avec elle-même et a ou n'a pas conscience de son étrangeté. Dans "L'Étranger" de Camus, le héros ne prend conscience de lui qu'au moment de son procès pour crime, parce qu'il fait l'effort de comprendre les gens qui l'entourent afin de donner un sens à sa présence singulière à ses yeux dans ce tribunal, présent à son procès auquel il se sent étranger. En s'appropriant l'étrangeté des autres, il se découvre lui-même tant étranger aux autres qu'il prend conscience, paradoxalement, de son existence.C'est en oubliant un peu de lui-même qu'il a pu aller sur le terrain de l'observation de l'Autre. Ainsi donc, pour entrer en contact avec les autres, cela suppose la capacité d'établir avant tout une distanciation avec soi-même.        La distanciation entre soi et le monde ne pourrait-elle pas aussi être interprétée comme une relation féconde ? Il en est ainsi au théâtre : l'acteur endosse un habit pour jouer un rôle et être un autre. Ce jeu de rôle permet au spectateur (l'Autre) de se distancer de l'acteur pour ne garder que l'essentiel du message. La relation qui s'établit entre l'acteur et le spectateur est source d'enrichissement mutuel, puisque l'un et l'autre connaissent l'objet du jeu, et sont capables d'en mesurer les enjeux.


  • I - Prendre conscience de soi, c'est se connaître mieux soi-même.

  • II - Prendre conscience de soi, c'est devenir étranger à soi-même.

 

 

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1996 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Prendre conscience de soi, est-ce devenir étranger à soi-même ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit