Prendre son temps, est-ce le perdre ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Prendre conscience n'est-il pas parfois un d ... Présenter et représenter ? >>


Partager

Prendre son temps, est-ce le perdre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Prendre son temps, est-ce le perdre ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Prendre son temps, est-ce le perdre 	?
Zoom

■ Analyse du sujet
 

 — La question paraît d'abord surprenante, en raison de la répétition du même verbe. On vient à bout de la difficulté en s'interrogeant sur la signification du possessif : peut-être ne perd-on qu'un temps qui n'est pas uniquement le sien, mais un temps qui obéit à des normes sociales.
 — En analysant quelques circonstances dans lesquelles vous pouvez « perdre votre temps «, vous pouvez constater que la signification de cette « perte « change selon qu'il s'agit d'un temps « disponible «, ou au contraire d'un temps soumis à une organisation qui ne dépend pas de vous.
 — « Perdre « quoi que ce soit semble impliquer qu'on le possédait : possède-t-on le temps ?
 
 ■ Pièges à éviter
 
 — Ne pas se lancer dans un point de vue uniquement moralisateur sans passer par une analyse des différentes temporalités dans lesquelles on vit quotidiennement.
 — A l'inverse, on ne chantera les charmes exclusifs de l'oisiveté que si l'on est assuré de rédiger une copie brillante et spirituelle, capable de ne pas tenir compte des exigences du temps socialement utile.
 — L'allusion à la nécessité du temps de loisir ne doit pas être simpliste : le loisir contemporain, parce qu'il entraîne souvent une forte consommation, est étroitement lié au travail.
 
 ■ Plan
 

 Introduction
 I. Le temps socialement rentable
 II. Le temps privé du loisir
 III. Le temps perdu pour se trouver Conclusion
 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Prendre son temps, est-ce le perdre 	? Corrigé de 4331 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Prendre son temps, est-ce le perdre ?" a obtenu la note de : aucune note

Prendre son temps, est-ce le perdre ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit