LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Des restaurations au triomphe des nationalité ... Les grandes luttes europeennes Période étudié ... >>


Partager

La prépondérance espagnole - Son déclin - Le mercantilisme

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : La prépondérance espagnole - Son déclin - Le mercantilisme



Publié le : 16/11/2011 -Format: Document en format HTML protégé

La prépondérance espagnole - Son déclin - Le mercantilisme
Zoom

PHILIPPE II. - Le chef de cet immense empire, PHILIPPE II, a-t-il joué un rôle réel ? Certes on lui a reproché sa timidité, son caractère froid et renfermé, son manque de vues d'ensemble, son étroitesse d'esprit, son goût exagéré du détail, une intelligence limitée. Du moins, malgré de nombreux malheurs privés (la mort de ses femmes successives, la folie de son fils, étranglé peutêtre sur son ordre, la trahison de son ministre ANTONIO PEREZ) garde-t-il une constance de caractère et une fermeté seules capables de maintenir la cohésion. Surtout il a duré, et seule ELIZABETH D'ANGLETERRE, montée en même temps que lui sur le trône lui a survécu.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 11457 mots (soit 16 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La prépondérance espagnole - Son déclin - Le mercantilisme" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit