LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les socialistes en France entre 1871 et 1914 ... L'oeuvre économique de la Troisième Républiqu ... >>


Partager

Les présidents de la République.

Culture générale

Aperçu du corrigé : Les présidents de la République.



document rémunéré

Document transmis par : Tixi15631


Publié le : 1/3/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Les présidents de la République.
Zoom

Entre 1873 (après la démission de Thiers, chef du pouvoir exécutif) et 1914, huit présidents de la République se sont succédé. La Constitution de 1875 donnant au président des pouvoirs étendus, la personnalité des titulaires de cette fonction peut avoir une grande influence sur l'orientation politique du pays. MAC-MAHON — 1873 -1879 — a essayé de gouverner en président autoritaire et de faire triompher la politique de l'ordre moral «. Il déclenche, en renvoyant le ministère Jules Simon, la crise du 16 mai (1877), mais s'incline finalement devant le suffrage universel. JULES GRÉVY — 1879 -1887 — est le premier président franchement républicain. Respectueux de la Constitution, il ne fait qu'un usage prudent de ses droits, mais, très modéré, il favorise le Centre gauche et la Gauche républicaine et ne consent qu'avec mauvaise grâce à appeler Gambetta, dont le « grand ministère « est un échec. En 1887, Grévy doit démissionner à la suite d'un Scandale dans lequel est impliqué son gendre. SADI CARNOT — 1887-1894 — n'a qu'un rôle modeste. Il meurt assassiné par un anarchiste. CASIMIR-PÉRIER — 1894-1895 — et FÉLIX FAURE — 1895 -1899 — sont des modérés qui suivent scrupuleusement les indications du suffrage universel. Il en est de même de LOUBET — 1899 - 1906 —, qui scandalise les catholiques en allant à Rome visiter le roi d'Italie sans solliciter d'entrevue avec le pape, respectant par là la politique anticléricale des radicaux. FALLIÈRES — 1906 -1913 — n'a qu'un rôle volontairement effacé. Il n'en est pas de même de POINCARÉ — 1913 - 1920 - qui, déjà, comme président du Conseil en 1912, avait accordé une grande importance aux questions extérieures (consolidation de la Triple-Entente). Devenu président de la République, il est à l'origine de la loi militaire de trois ans et, par un voyage en Russie, cherche à renforcer l'alliance avec ce pays.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 6754 mots (soit 10 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les présidents de la République." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit