LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< «Pourquoi faire déclamer des Grecs (...) si c ... «Puisqu'il s'agissait d'un sujet antique, nou ... >>


Partager

«Je prétends vous laisser voir l'envers du décor, cela dût-il nuire à l'émotion, car ce n'est pas elle qui m'importe et que je cherche à obtenir : c'est à votre intelligence que je m'adresse. Je me propose, non de vous faire frémir ou pleurer, mais de vous faire réfléchir.» À partir de l'oeuvre que vous avez étudiée, vous jugerez si ce propos d'André Gide dans son journal peut s'appliquer au traitement du mythe antique par le théâtre du XXe siècle.

Littérature

Aperçu du corrigé : «Je prétends vous laisser voir l'envers du décor, cela dût-il nuire à l'émotion, car ce n'est pas elle qui m'importe et que je cherche à obtenir : c'est à votre intelligence que je m'adresse. Je me propose, non de vous faire frémir ou pleurer, mais de vous faire réfléchir.» À partir de l'oeuvre que vous avez étudiée, vous jugerez si ce propos d'André Gide dans son journal peut s'appliquer au traitement du mythe antique par le théâtre du XXe siècle.



Format: Document en format HTML protégé

«Je prétends vous laisser voir l'envers du décor, cela dût-il nuire à l'émotion, car ce n'est pas elle qui m'importe et que je cherche à obtenir : c'est à votre intelligence que je m'adresse. Je me propose, non de vous faire frémir ou pleurer, mais de vous faire réfléchir.» À partir de l'oeuvre que vous avez étudiée, vous jugerez si ce propos d'André Gide dans son journal peut s'appliquer au traitement du mythe antique par le théâtre du XXe siècle.
Zoom

Introduction Aristote définissait la catharsis comme «une imitation faite par des personnages en action et non par le moyen d'une narration, et qui par l'entremise de la pitié et de la crainte, ressorts du pathétique, accomplit la purgation des moyens de ce genre». Gide oppose à cette notion de catharsis («vous faire frémir ou pleurer») l'idée d'un théâtre fondé sur une conscience critique du spectateur («vous faire réfléchir»). Nous verrons que les dramaturges contemporains ont traité le mythe en utilisant le ressort de l'émotion, mais que cela ne les a pas empêchés d'y associer des procédés de distanciation.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1210 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "«Je prétends vous laisser voir l'envers du décor, cela dût-il nuire à l'émotion, car ce n'est pas elle qui m'importe et que je cherche à obtenir : c'est à votre intelligence que je m'adresse. Je me propose, non de vous faire frémir ou pleurer, mais de vous faire réfléchir.» À partir de l'oeuvre que vous avez étudiée, vous jugerez si ce propos d'André Gide dans son journal peut s'appliquer au traitement du mythe antique par le théâtre du XXe siècle." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit