LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-ce le manque d'intelligence qui crée le ... Est-ce l'égalité des droits qui assure l'éga ... >>


Partager

Est-ce le privilège de l'humanité que d'avoir une histoire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-ce le privilège de l'humanité que d'avoir une histoire ?



Publié le : 2/9/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Est-ce le privilège de l'humanité que d'avoir une histoire  	?
Zoom

Analyse.

·         Lorsque nous parlons, comme c’est ici le cas, de l’histoire, nous devons faire une distinction définitionnelle :

o   L’histoire, dans un premier temps, est l’ensemble des événements connus ou vécus par l’homme. C’est une succession de faits passés, et recensés par l’humanité.

o   Mais l’histoire, c’est aussi l’étude de ces faits. En plus d’être racontée, l’histoire est analysée, étudiée par l’homme .Elle est considérée par certains comme une science, bien qu’elle ne puisse avoir les attributs de cette dernière.

·         Ainsi, l’histoire est une succession de faits connus et, dans le même temps, leur étude. Il y a dans cette double définition un lien exclusif déjà visible entre l’humanité et l’histoire.

·         Nous devrons donc, dans notre analyse, prêter attention au fait que l’histoire se donne immédiatement en rapport avec l’homme. Cela ne signifie pas que rien n’a d’histoire si ce n’est l’homme.

·         En effet, nous pouvons parler d’histoire des animaux, de la Terre, de nombre de choses qui n’ont rien à voir avec l’homme. Il faudra donc définir en quoi consiste le privilège de l’humanité avec l’histoire, tout en prenant ces éléments en compte.

·         Ainsi, nous devrons avoir le problème de la relation de l’homme à l’histoire, bien entendu, mais aussi de ce que peut être ce privilège .Car nous sommes aussi en droit de nous demander si l’humanité gagne vraiment quelque chose à avoir une histoire.

Problématisation.

L’homme a une histoire. Nous avons la possibilité de nous y référer, de l’étudier, de la connaître. Et dans, le même temps, nous l’écrivons. L’homme à une considération d’estime envers son histoire. C’est un privilège pour lu d’avoir une histoire Mais pourquoi ? Pourquoi avoir une histoire est-il un privilège pour l’humanité ? Tout d’abord, est-ce parce que l’on ne peut parler d’histoire hors de l’humanité ? Ou est-ce parce que l’homme peut étudier, apprendre de son histoire ? Mais y a-t-il privilège à avoir une histoire ?



Mais y a-t-il privilège à avoir une histoire ? Proposition de plan. 1.      Peut-on parler d'histoire en dehors de l'humanité ? ·         Il semble que l'on puisse parler d'histoire concernant tout autre chose que l'humanité. En ce sens, cela signifierait que le privilège que nous recherchons n'est pas du domaine de la limitation. ·         En effet, ne pouvons-nous pas parler d'historie du monde, les animaux, de l'univers ? On peut attribuer, en vérité, une histoire à tout ce que l'homme peut connaître. ·         Mais justement, voilà peut-être un problème. Nous pouvons parler d'histoire concernant tout ce que l'homme connaît.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4805 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Est-ce le privilège de l'humanité que d'avoir une histoire ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit