NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut on parler d'un progrès en histoire? Pouvons-nous ne pas croire au progrès ? >>


Partager

Le progrès des sciences et des techniques nous garantit-il un monde meilleur?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le progrès des sciences et des techniques nous garantit-il un monde meilleur?



Publié le : 4/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Le progrès des sciences et des techniques nous garantit-il un monde meilleur?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Le progrès des sciences et des techniques nous garantit-il un monde meilleur?




  Deuxième partie : Technique et science comme formes de la domination Le rapport à la technique suppose un rapport à la nature qui n'est fait ni de passivité, ni de soumission : « Ce n'est pas seulement son utilisation, c'est bien la technique elle-même qui est déjà domination (sur la nature et sur les hommes), une domination méthodique, scientifique, calculée et calculante. » Marcuse, Culture et Société, 1965. Cette domination introduit en outre une hiérarchie très forte entre les groupes sociaux ; sont renvoyés à leur « primitivité » des sociétés qui ne reposent nullement sur la maîtrise technique. Claude Lévi-Strauss insiste sur ce qu'un tel jugement comporte de présupposés liés à la conviction que progrès et développement de la compétence sont synonymes. « II semble que la diversité des cultures soit rarement apparue aux hommes pour ce qu'elle est : un phénomène naturel, résultant des rapports directs ou indirects entre les sociétés ; ils y ont plutôt vu une sorte de monstruosité ou de scandale. » Lévi-Strauss, Race et Histoire, 1968. Il faut donc accepter de dire que chaque société procède à des choix et que chaque société marche selon les finalités qui sont les siennes, qu'il n'y a donc pas à examiner ces différents parcours comme étant « bons » ou « mauvais », « méritoires » ou « insuffisants ». Il n'y a donc pas à avoir de foi aveugle dans la « science ». La science ne suffit pas à cultiver l'esprit du moins si l'on s'écarte de cette foi positiviste du XIXème siècle, cette conviction qu'elle était seule facteur de progrès : l'emploi du mot science au singulier en est une résurgence, il faudrait évidemment mettre le mot au pluriel puisque c'est la diversité qui est majeure et non l'illusoire unité. Si le développement technique suppose une maîtrise indéniable de la nature, et s'il est l'expression d'une extrême complexité de l'intelligence humaine, il faut distinguer son existence de son application : « Plus le niveau de la technique est élevé, plus les avantages que peuvent apporter des progrès nouveaux diminuent par rapport aux inconvénients.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1245 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Le progrès des sciences et des techniques nous garantit-il un monde meilleur? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit