Puis-je avoir pleinement conscience de ce que je suis ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Puis-je avoir conscience de ce que je ne sai ... Puis-je connaître le point de vue d'autrui ... >>


Partager

Puis-je avoir pleinement conscience de ce que je suis ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Puis-je avoir pleinement conscience de ce que je suis ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Puis-je avoir pleinement conscience de ce que je suis 	?
Zoom

Dans le Vocabulaire technique et critique de la philosophie d’André Lalande, on peut lire que la conscience est une « intuition (plus ou moins complète, plus ou moins claire) qu’a l’esprit de ses actes «. Cette définition nie implicitement la possibilité ou la capacité d’une pleine prise de conscience. Qu’en est-il exactement ?
La conscience de ce que je suis ne peut-elle être qu’incomplète ? Ne puis-je pas être transparent à moi-même ?
On peut affirmer avec Descartes et Kant que l’on peut avoir pleinement conscience de ce que l’on est, c’est-à-dire une chose pensante et un ego, une personne. Or, ces qualifications sont générales. Elles nous indiquent plutôt que l’on peut avoir pleinement conscience que l’on est, d’exister. Il est en effet difficile d’être pleinement conscient de ce que l’on est, cette conscience est toujours partielle.



La conscience me fait connaître que j'existe (« je pense donc je suis ») et ce que je suis : une chose pensante, distincte d'un corps et plus aisée à connaître que celui-ci. Kant est proche de cette position lorsqu'il énonce que « le je pense doit pouvoir accompagner toutes mes représentations ». En effet, de même que chez Descartes, la pensée en première personne prime et rend possible la connaissance. Si le je pense accompagne toutes mes représentations, cela signifie qu'à tout moment, je suis conscient. Je suis conscient de ce que je suis c'est-à-dire un je, une personne. Ainsi, dans L'Anthropologie du point de vue pragmatique, Kant affirme : « Posséder le je dans sa représentation, ce pouvoir élève l'homme infiniment au-dessus de tous les autres êtres vivants sur la terre. Par là, il est une personne ; et grâce à l'unité de la conscience dans tous les changements qui peuvent lui survenir, il est une seule et même personne ». Selon Descartes et Kant, j'ai donc toujours pleinement conscience de ce que je suis : une chose pensante et une personne. Or cela qualifie en droit tous les hommes et ne permet pas de saisir chacun dans sa singularité.   II-                Je peux avoir pleinement conscience que je suis               Il semble plus approprié de dire que les positions de Kant et de Descartes permettent d'affirmer la pleine conscience que l'on est et non de ce que l'on est.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Puis-je avoir pleinement conscience de ce que je suis 	? Corrigé de 2742 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Puis-je avoir pleinement conscience de ce que je suis ?" a obtenu la note de :

10 / 10

Puis-je avoir pleinement conscience de ce que je suis ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit