Puis-je savoir si j'aime ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Agir spontanément, est-ce agir librement ? (o ... Un homme peut-il m'être totalement étranger ? ... >>


Partager

Puis-je savoir si j'aime ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Puis-je savoir si j'aime ?



Publié le : 7/2/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Puis-je savoir si j'aime ?
Zoom
  • Analyse du Sujet : Une connaissance fondée sur des règles et plus ou moins systématisée est-elle compatible avec une inclination plus ou moins passionnelle ?
  • Conseils pratiques : Le sujet peut se lire dans deux sens : A) Puis-je avoir une connaissance (rationnelle) du fait que j'éprouve de l'amour ? B) Si je suis soumis à une passion amoureuse, puis-je accéder à un savoir (objectif) ? Vous pouvez jouer sur ces deux niveaux de lecture, mais ce n'est pas obligatoire.

Vous pouvez rappeler que pour Platon, le désir a un caractère créateur qui m'oriente vers la plénitude de l'Idée.

  • Bibliographie :

Platon, Banquet, Garnier-Flammarion.
Lucrèce, De la Nature, Garnier-Flammarion.
Spinoza, Éthique, Garnier-Flammarion.
Stendhal, De l'amour, Garnier-Flammarion.
Deleuze, L'Anti-Œdipe, Minuit.

  • Difficulté du sujet : **
  • Nature du sujet : Pointu


BIEN LIRE LA QUESTION

La formulation de la question est équivoque. La question : « Puis-je savoir si j'aime ? « peut en effet se comprendre de deux façons, selon que l'on considère la proposition « si j'aime « comme un complément d'objet, ou comme un complément circonstanciel de condition.

► « Si j'aime « = complément d'objet. La question signifie alors : Puis-je être certain d'aimer quelqu'un lorsque je crois l'aimer ?

► « Si j'aime « = complément circonstanciel. La question devient : Si j'aime, suis-je encore capable de savoir quelque chose en général ?

DES TERMES AUX NOTIONS

Dans les deux cas néanmoins, le sujet concerne les illusions produites par la passion amoureuse (et par extension, les illusions produites par la passion en général). II s'agit bien de savoir si, conformément au vieil adage, l'amour rend effectivement aveugle : aveugle à l'égard du véritable objet de son amour, aveugle à l'égard de toutes autres choses (suivant les deux sens de la question posée).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Puis-je savoir si j'aime ?
Corrigé de 2681 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Puis-je savoir si j'aime ? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Puis-je savoir si j'aime ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit