LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Penser par soi même n'est-ce pas penser comm ... Qu'est ce que la perception? >>


Partager

Quand nous percevons,comment savons-nous que nous ne rêvons pas?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quand nous percevons,comment savons-nous que nous ne rêvons pas?



Publié le : 1/10/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Quand nous percevons,comment savons-nous que nous ne rêvons pas?
Zoom

1 - À quelle occasion de la vie quotidienne cette question peut-elle venir à l'esprit ?
2 - Quelles solutions suggérées spontanément ne sont finalement pas probantes ?
3 - Est-il fréquent de rêver qu'on perçoit quelque chose ?
4 - Quand on ne rêve pas, peut-on croire à tort qu'on perçoit quelque chose ?
5 - Le témoignage d'une autre personne peut-il nous aider à trancher cette question ?



Il est possible d'en douter.   DESCARTES, Méditations métaphysiques, Première Méditation. « Combien de fois m'est-il arrivé de songer, la nuit, que j'étais en ce lieu, que j'étais habillé, que j'étais auprès du feu, quoique je fusse tout nu dans mon lit ? Il me semble bien à présent que ce n'est pas point avec des yeux endormis que je regarde ce papier ; que cette tête que je remue n'est point assoupie ; que c'est avec dessein et de propos délibérés que j'étends cette main, et que je la sens : ce qui arrive dans le sommeil ne semble point si clair ni si distinct que tout ceci. Mais, en y pensant soigneusement, je me ressouviens d'avoir été souvent trompé, par de semblables illusions. Et m'arrêtant sur cette pensée, je vois si manifestement qu'il n'y a point d'indices concluants, ni de marques assez certaines par où l'on puisse distinguer nettement la veille d'avec le sommeil, que j'en suis tout étonné ; et mon étonnement est tel, qu'il est presque capable de me persuader que je dors. «   Descartes note bien que l'état de veille est en effet plus clair que le rêve, dont les perceptions sont moins distinctes. Toutefois, dans la première de ses « Méditations métaphysiques «, il ne voit pas « d'indices concluants « permettant de savoir qu'on ne rêve pas lorsqu'on perçoit.        

TRANSITION : Toutefois la perception peut-elle être réduite au fait que des images se présentent à l'esprit ? En faisant cela, il serait alors même impossible de distinguer sensation et imagination.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 9779 mots (soit 14 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Quand nous percevons,comment savons-nous que nous ne rêvons pas? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit