LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Quel concept de Dieu après Auschwitz ? Quel degré de certitude nos connaissances pe ... >>


Partager

Quel crédit accorder au langage ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quel crédit accorder au langage ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Quel crédit accorder au langage	?
Zoom

La question du crédit à accorder au langage pose le problème de la confiance qu’on peut lui accorder. En effet, si le langage permet la communication entre les hommes, n’est-il pas souvent pris en défaut par la violence des échanges humains ? Si le langage permet d’exprimer sa pensée, le permet-il de manière adéquate, c’est-à-dire sans la trahir ? Si le langage nous permet de nous référer aux choses du monde, peut-il être plus qu’un simple instrument ? En somme, le langage n’est-il qu’un instrument, qui plus est faillible, dont l’utilité est certes avérée, mais qui en soi n’apporterait rien de fondamental ?
Intéressons-nous donc au rôle du langage, à son fonctionnement et à ses ressources. Tentons de comprendre ce que peut apporter le langage et ainsi déterminer quel crédit lui accorder.



Cela signifie simplement que le signe linguistique ne ressemble pas au mot qu'il exprime. Par exemple, le mot citron ne ressemble pas à un citron, à l'inverse d'une photo. 2/ Le langage humain est créatif, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de limite au nombre de messages que l'on peut émettre. De fait, beaucoup de phrases nous sont entièrement nouvelles et nous les comprenons cependant ; par exemple, « un ouragan a ravagé la face cachée de la lune ».             Ainsi, le langage apparaît comme un système de communication élaboré, arbitraire (au sens où il ne dépend pas de la situation présente ou des objets décrits) et créatif. Cela peut-il jouer en faveur de son crédit ?     II - Le fonctionnement du langage               Si le langage est instrument de communication entre les hommes, c'est qu'il leur permet à la fois d'exprimer leurs pensées et de parler des choses qui les entoure. Dans De l'interprétation, Aristote dit justement que « les sons émis par la voix sont les symboles des états de l'âme » ; ajoutons qu'ils sont aussi les signes des choses. En effet, au lieu d'emporter avec moi les choses, je ne retiens que les signes linguistiques qui circulent et que je peux transmettre librement dans la conversation.             Si l'on prend en compte ces caractéristiques au regard de ce que nous avons dit précédemment, le langage est alors ce qui me permet de parler de moi, des autres et du monde, même s'il ne sont pas là sous mes yeux et même si je n'ai jamais rencontré une telle situation (le langage est, nous l'avons dit, créatif).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1340 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Quel crédit accorder au langage ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit