NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< A quelles conditions puis-je etre libre ? A quelles conditions une connaissance est-el ... >>


Partager

A quelles conditions un jugement peut il a la fois répondre a une exigence universelle et exprimer une personnalité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : A quelles conditions un jugement peut il a la fois répondre a une exigence universelle et exprimer une personnalité ?



Publié le : 1/4/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	A quelles conditions un jugement peut il a la fois répondre a une exigence universelle et exprimer une personnalité  	?
Zoom

• Une condition désigne ce sans quoi un phénomène ne se produirait pas. La question porte ici sur les données dont l'existence est indispensable pour qu'un jugement - c'est-à-dire un acte de la pensée établissant un rapport entre des idées - puisse à la fois se soumettre à des normes universelles, valables en tout temps et tout lieu et refléter la fonction par laquelle un individu prend conscience de soi comme d'un moi un et identique (la «personnalité«),
• Le problème soulevé par la question est de savoir si une synthèse est possible, au niveau du jugement, entre, d'une part des éléments distinguant un individu particulier et, d'autre part, une forme universelle. Comment réaliser la synthèse du particulier et de l'universel ? Tel est le problème soulevé par la question. Si cette synthèse n'est pas possible, on ne voit pas comment une communication réelle pourrait s'établir dans la communauté humaine.



Penser pour soi-même ; penser en se mettant à la place de tout autre ; toujours penser en accord avec soi-même : de telles maximes détournent du préjugé (celui qui veut être réellement l'auteur et le sujet de ses pensées ne peut ni ne doit se soumettre à son insu à des pensées toutes faites) ; elles conduisent à dépasser l'étroitesse d'esprit (cf. l'expression « esprit borné «), et à cultiver la cohérence propre à une pensée conséquente. Du même coup, la superstition, qui atteste l'hétéronomie ( = soumission à un autre) se trouve éradiquée. Ainsi, la personnalité tend à s'affirmer non plus comme l'expression non critique des impressions et impulsions immédiates, mais comme la capacité proprement personnelle de produire un jugement original au plein sens du terme. L'exigence de cohérence et l'exigence d'universalité se conjuguent pour mettre à distance toute assujettissement à une appréciation particulière, génératrice de contradictions dès lors qu'elle s'absolutise et tend à se heurter à des appréciations particulières opposées. L'accord fondé sur la raison n'est pas négation de soi, mais dépassement de ce qui tend à mettre les hommes en conflit. C'est pourquoi le « consensus « qui se construit sur la base d'une idéologie dominante elle-même liée à des intérêts particuliers n'a rien à voir avec un tel accord. Ce qui exprime authentiquement une personnalité, c'est un jugement singulier, et non un jugement soumis à des données particulières. La distinction est d'importance, puisqu'elle invite chaque individu à conquérir son originalité en se délivrant des limites diverses dont souffre, plus ou moins, toute situation existentielle.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1414 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " A quelles conditions un jugement peut il a la fois répondre a une exigence universelle et exprimer une personnalité ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit