NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< A quelles conditions peut-on contester la lo ... A quelles conditions peut-on être libre ? >>


Partager

A quelles conditions peut-on dire que l'on connaît ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : A quelles conditions peut-on dire que l'on connaît ?



Publié le : 9/8/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	A quelles conditions peut-on dire que l'on connaît 	?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
A quelles conditions peut-on dire que l'on connaît ?




Freud a en effet pu dire que si l'on refuse de croire en la psychanalyse, c'est le signe qu'elle nous parle de ce dont nous ne voulons pas entendre parler parce que cela touche à nos désirs refoulés.• Dans ces conditions, dit Popper, aucune discussion n'est possible, puisque le psychanalyste prendra toute objection comme le signe du fait qu'il a raison. Pour Popper, cette impossibilité de «falsifier» une thèse psychanalytique place celle-ci hors du champ de la science.• On pourrait toutefois répliquer à Popper que la psychanalyse est une science qui touche à un sujet si complexe (l'homme) qu'elle peut être seulement «interprétative», ouverte à la discussion et à des objections, donc «falsifiable».   Aussi Popper affirme-t-il qu'aucune théorie n'est jamais vérifiable empiriquement et il distingue trois exigences auxquelles devra satisfaire ce qu'il appelle un « système empirique » ou scientifique : « Il devra, tout d'abord, être synthétique, de manière à pouvoir représenter un monde possible, non contradictoire. En deuxième lieu, il devra satisfaire au critère de démarcation, c'est-à-dire qu'il ne devra pas être métaphysique mais devra représenter un monde de l'expérience possible. En troisième lieu, il devra constituer un  système qui se distingue de quelque autre manière des autres systèmes du même type dans la mesure où il est le seul à représenter notre monde de l'expérience. » La troisième exigence est la plus décisive. Comment, en effet, reconnaître le système qui représente notre monde de l'expérience ? La réponde de Popper est la suivante : par le fait qu'il a été soumis à des tests et qu'il y a résisté.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2314 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " A quelles conditions peut-on dire que l'on connaît ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit