NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< A quelles conditions peut-on parler d'une co ... A quelles conditions puis-je accepter une rè ... >>


Partager

A quelles conditions pouvons nous conférer un sens à notre existence ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : A quelles conditions pouvons nous conférer un sens à notre existence ?



Publié le : 9/8/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	A quelles conditions pouvons nous conférer un sens à notre existence	?
Zoom

« Travaille, trouve toi une passion… «, voilà ce qu’on a l’habitude d’entendre lorsqu’il s’agit de remonter le moral d’un ami qui s’ennuie. L’ennui c’est ce sentiment qui accapare tout notre être parce qu’on est incapable de jouir de l’existence telle qu’elle se présente à nous. L’ennui révèle que l’existence est intrinsèquement non-sens. Par conséquent, à quelles conditions pouvons-nous conférer un sens à notre existence ? Etymologiquement l’existence vient de « ex-istere « qui signifie « se tenir hors de «. L’existence est donc quelque chose qui m’échappe car elle est ouverture, car elle est toujours au-devant d’elle-même. Conférer un sens c’est donner une signification mais c’est aussi donner un but. Or l’existence à un but ou plutôt une fin à savoir la mort. Mais justement la mort n’est-elle pas ce qui rend l’existence absurde ? ou la mort n’est-elle pas cet horizon qui vient donner du sens à notre existence ?



Par conséquent le Dasein est un projet car il a à être son existence dont la mort achève la structure ( Etre et temps para 9 et 45 ). En tant qu'être au monde le Dasein fait face à de multiples possibles qui sont conditionnés par la possibilité ultime et certaine qu'est la mort. C'est à travers la mort comme possibilité certaine que l'homme se détermine comme projet en tant qu'il a à être. Mais est-on nécessairement enclin à penser à la mort pour donner un sens à l'existence ?   III Existence et contemplation   A : Dans Les Rêveries du promeneur solitaire, Rousseau montre que l'existence se révèle aussi par la contemplation de la nature qui me permet de prendre plaisir à mon existence sans que je prenne la peine de la penser. La contemplation est un regard qui n'est pas déterminé par le désir, c'est une vision qui se contente du spectacle de ce qui est où le sujet se fond dans le spectacle de ce qui donne à voir. L'existence se donne elle-même comme un don et elle n'a pas besoin de l'intellect pour avoir un sens. Le sentiment d'existence réside dans la conscience d'être ici et maintenant.   B : Pour Bergson l'intelligence morcelle le réel, elle le découpe alors que l'intuition offre directement la texture du réel. L'artiste c'est l'homme qui est capable de regarder le monde tel qu'il est et qui grâce à ses oeuvres d'art restitue cette face originaire du monde.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 728 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " A quelles conditions pouvons nous conférer un sens à notre existence ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit