LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Quels sont les critères d'un acquéreur d'oeu ... Quels sont les fondements de l'Etat ? >>


Partager

Quels sont les différents pouvoirs du langage ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quels sont les différents pouvoirs du langage ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Quels sont les différents pouvoirs du langage 	?
Zoom

Analyse du sujet :

l        Le piège d'un sujet formulé de cette manière est de se contenter d'énumérer ce que peuvent selon vous, être les différents pouvoirs du langage. Or, ce n'est pas ce qu'il faut faire : il faut, dans tous les cas, problématiser le sujet et répondre de manière argumentée, il ne faut pas se contenter d'une simple énumération.

l        Qu'est-ce qu'un pouvoir ? Est-ce une puissance occulte, une domination (au sens où on dit qu'une personne a du pouvoir), une capacité à faire quelque chose, à remplir un rôle ?

l        L'intitulé du sujet suppose que le langage a un certain pouvoir, et qu'il en a même plusieurs. Mais pour savoir lesquels, d'autres questions se posent. Pouvoir sur quoi ? Par quel biais ?

Problématisation :

On conçoit généralement le langage comme un simple outil pour parler du monde. Mais s'il se contente de refléter le monde, pourquoi existe-t-il plusieurs langues différentes ? Le langage n'est-il qu'un ensemble de signes, d'images arbitraires pour exprimer une réalité ? Lorsque  de nouveaux mots apparaissent, est-ce parce que nous avons découvert de nouvelles choses dans le monde ? Mais nous concevons également le langage comme exprimant notre pensée. S'il est le reflet du monde, comment peut-il être en même temps celui de notre pensée ? Quel lien peut-il y avoir entre notre pensée et le monde ? Le langage a-t-il le pouvoir de faire coïncider les deux ? Dans ce cas, le langage est-il une façon de traduire le monde sous forme de pensée ou de projeter nos pensées dans le monde ?

 



   a)    Le langage a comme pouvoir de nous permettre de communiquer.   à développer.      b)    La différence entre la communication animale et notre langage est que nous communiquons une pensée.   Texte : Locke, Essai philosophique concernant l'entendement humain, III, 2, § 1, 2, trad. Coste, Vrin, 1972. « Comme on ne saurait jouir des avantages et des commodités de la société sans une communication de pensées, il était nécessaire que l'homme inventât quelques signes extérieurs et sensibles par lesquels ces idées invisibles, dont ses pensées sont composées, puissent être manifestées aux autres. Rien n'était plus propre pour cet effet, soit à l'égard de la fécondité ou de la promptitude, que ces sons articulés qu'il se trouve capable de former avec tant de facilité et de variété. Nous voyons par là comment les mots, qui étaient si bien adaptés à cette fin par la nature, viennent à être employés par les hommes pour être signes de leurs idées et non par aucune liaison naturelle qu'il y ait entre certains sons articulés et certaines idées (car, en ce cas-là, il n'y aurait qu'une langue parmi les hommes), mais par une institution arbitraire en vertu de laquelle un tel mot a été fait volontairement le signe de telle idée. Ainsi, l'usage des mots consiste à être des marques sensibles des idées et les idées qu'on désigne par les mots sont ce qu'ils signifient proprement et immédiatement. Comme les hommes se servent de ces signes, ou pour enregistrer, si j'ose ainsi dire, leurs propres pensées afin de soulager leur mémoire, ou pour produire leurs idées et les exposer aux yeux des autres hommes, les mots ne signifient autre chose dans leur première partie et immédiate signification que les idées qui sont dans l'esprit de celui qui s'en sert, quelque imparfaitement ou négligemment que ces idées soient déduites des choses qu'on suppose qu'elles représentent.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2596 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Quels sont les différents pouvoirs du langage ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit