Quels rapports l'homme moderne entretient-il avec la nature ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Quels moyens peuvent etre utilisés pour s'ad ... Quels rapports peut-il y avoir entre la libe ... >>


Partager

Quels rapports l'homme moderne entretient-il avec la nature ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quels rapports l'homme moderne entretient-il avec la nature ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Quels rapports l'homme moderne entretient-il avec la nature 	?
Zoom

L’artiste entretient des rapports particuliers à la nature dans la mesure où on attend de lui qu’il en donne une reproduction. Mais c’est là avoir une vision bien étroite de l’art. Son rapport excède celui d’un simple médium de la nature, il révèle la part divine que possède la nature, il révèle sa beauté, sa grandeur et sa place fondamentale dans la vie humaine. Mais en aucun cas, il ne doit se contenter d’imiter celle-ci, il n’est pas un miroir. Ce rejet de l’artiste comme imitateur aboutira à l’art abstrait. L’artiste a un rapport passionné à la nature qui l’amène à la rejeter ou en à en faire l’objet principal de son oeuvre.



Il ne s'agit plus de chercher l'expérience du sublime naturel à partir d'un lieu pittoresque précis, de retourner en quelque sorte en pèlerinage sur des lieux qui ont façonné l'imaginaire culturel mais d'aborder l'ensemble des perceptions de la nature sur un mode esthétique. Le tourisme de masse, la consommation des biens culturels a entraîné l'appréciation de la nature dans une optique d'une esthétique de la distraction. La nature a perdu son aura, son lointain, elle ne renvoie plus à un ailleurs, mais au bien-être que l'on peut en retirer ou au délassement du stress que son opposé la ville génère. L'expérience esthétique est devenue une expérience vivace où l'on se sent bien, elle devient le point de départ d'une pensée hédoniste, d'une redécouverte individualiste de soi au-delà des carcans sociaux. Le tourisme révèle par là quelque chose de très profond sur la vérité de notre temps. La nature n'est finalement ornée d'artefacts humains parfois lourds uniquement pour satisfaire ce désir d'expérience esthétique. Le tourisme de masse que connaissent pratiquement tous les littoraux ne traduit plus qu'un besoin individuel généralisé de cure de sensations esthétiques.     3) Un nouveau rapport de l'homme à la nature à repenser.     Les thèses d'Alain Corbin dans Le territoire du vide sur la naissance du désir de rivage entre 1750 et 1840 ont bien mis à jour le caractère profondément culturel du bain de mer et de l'appréciation des variations climatiques Le vide culturel qui semble présider à la perception de la nature est en vérité le résultat d'une histoire. C'est par l'intériorisation des contrôles et des émotions, par la volonté des classes inférieures de la société de se conformer aux normes d'excellence et aux coutumes des classes supérieures que peu à peu s'est installé dans les consciences que l'ensemble de la population s'est forgé une perception particulière de la nature.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Quels rapports l'homme moderne entretient-il avec la nature 	? Corrigé de 1519 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Quels rapports l'homme moderne entretient-il avec la nature ?" a obtenu la note de : aucune note

Quels rapports l'homme moderne entretient-il avec la nature ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit