Qui suis-je moi qui dis je ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on avoir peur de soi-même? La connaissance de soi est utopique, devons- ... >>


Partager

Qui suis-je moi qui dis je ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qui suis-je moi qui dis je ?



Publié le : 7/1/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Qui suis-je moi qui dis je ?
Zoom

MOI. pronom et n.m. ♦ 1° Psychologie. Conscience de l'individu ; le moi, ensemble des vécus de la conscience. ♦ 2° Psychanalyse. Instance psychique consciente. ♦ 3° Métaphysique. L'âme, principe actif, permanent. Synonyme de «sujet personnel«. ♦ 4° Kant. Le moi transcendantal est la fonction unifiante, dans le «Je pense« ; il accompagne toutes nos représentations. Kant pose aussi l'existence d'un moi nouménal, qui est l'être-en-soi de l'âme, inaccessible à notre conscience. 



... /... et il semble que pour lui une lumière vienne de se lever quand il commence à dire Je ; à partir de ce jour, il ne revient jamais à l'autre manière de parler. Auparavant il ne faisait que se sentir ; maintenant il se pense." KANT Ce texte est extrait du tout début de "Anthropologie du point de vue pragmatique" (Livre 1. De la faculté de connaître- De la connaissance de soi-même, $1). Cette oeuvre, regroupe, comme l'indique Kant dans une note de sa préface, des cours professés pendant les semestres d'hiver "depuis plus de trente ans". L' "Anthropologie du point de vue pragmatique" contient toutefois des analyses subtiles sur les sujets les plus divers: la vie sociale, le rôle des sens et de la mémoire, le suicide. On y trouve des anecdotes, des conseils sur l'art de vivre et une sorte de "traité des passions" qui fait songer à celui de Descartes.Le texte que nous allons commenter se rapporte à la conscience de soi. Notons que dans un passage difficile de la "Critique de la raison pure", Kant affirme que pour qu'il y ait conscience de soi, deux choses sont requises: le déroulement successif de la diversité (le flux des phénomènes intérieurs ou états de conscience) et la compréhension de ce déroulement, acte qu'il nomme synthèse de l'appréhension. Autrement dit, sans le "je pense" qui accompagne toutes mes représentations, "serait représenté en moi quelque chose qui ne pourrait pas du tout être pensé, ce qui revient à dire ou que la représentation serait impossible, ou que du moins, elle ne serait rien pour moi".




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Qui suis-je moi qui dis je ?	Corrigé de 3669 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Qui suis-je moi qui dis je ? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Qui suis-je moi qui dis je ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit