NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< De quoi le temps libre nous libère-t-il ? De quoi pouvons-nous être certains ? >>


Partager

De quoi le travail nous libère-t-il ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : De quoi le travail nous libère-t-il ?



Publié le : 22/8/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	De quoi le travail nous libère-t-il 	?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
De quoi le travail nous libère-t-il ?




Le travail est devenu une des préoccupations les plus importantes dans notre société et l'intégration sociale dépend hautement de la fonction occupée. Il n'en a pas toujours été ainsi. Le travail se définit généralement comme une activité orientée vers une fin autre qu'elle même à la différence du jeu qui comporte sa finalité en lui-même. On considère le travail comme ce qui est utile socialement. En ce sens, le terme renvoie aussi bien au labeur de celui qui cultive un champ, l'effort de l'écolier, l'activité salariée ou encore les tâches ménagères. On joue juste pour le plaisir que l'on a en jouant, en pratiquant un sport, lexicalement, le terme « travail » ne concerne que les activités que l'on ne fait pas rien que pour elles-mêmes. Ainsi, nous ne travaillons simplement pour le travail. Dès lors, l'énoncé peut étonner : le travail ressemble d'abord à une contrainte plutôt qu'à une libération. D'ailleurs Alain affirmait que le « propre du travail, c'est d'être forcé ». Il est vrai que nous travaillons généralement pour le salaire, pour assouvir nos besoins mais nous rêvons tous du jour où un gain considérable pourrait nous enlever l'obligation de travailler. Pourtant, le sujet suggère que le travail nous libère forcément de quelque chose : la question « de quoi » nous demande de chercher de quelle contrainte le travail nous délivre. Le verbe « libérer » renvoie en effet au mouvement de libération. Celle-ci se définit comme la destruction d'une contrainte qui nous empêcher de faire ce que nous voulons. La liberté se définit en son sens premier comme absence de contrainte, ce que l'étymologie de liber nous confirme. Or, il est paradoxal de remarquer que ce terme désignait dans l'antiquité aux esclaves obligés de travailler par opposition du citoyen qui pouvait faire écouler sa vie dans le loisir. De quelle contrainte le travail pourrait-il nous libérer ? Il faut dès lors comprendre pour quelles raisons nous travaillons ? La fin du travail semble dans un premier temps de subvenir à ses besoins élémentaires. Le point commun entre tous les travaux semble être la transformation de la nature dans un but utile pour l'homme. En transformant la nature, l'homme peut alors se défaire d'elle. En effet, au lieu d'atteindre que celle-ci lui offre sa subsistance, l'homme peut prévoir et assurer lui-même sa survie. Mais cela voudrait dire qu'une fois cela accompli, l'homme abandonnerait le travail. N'y a-t-il pas une autre dimension dans le travail ? La liberté se définit aussi comme la possibilité de s'auto déterminer, d'être la cause de ses actions. Le travail ne nous permet-il pas de nous développer et de nous affirmer ?  


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3696 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " De quoi le travail nous libère-t-il ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit