LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< d'après notre expérience de nous-mêmes, le m ... De nos jours, le progrès technique est-il co ... >>


Partager

De la raison ou de l'expérience qu'est-ce qui contribue le plus à la connaissance ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : De la raison ou de l'expérience qu'est-ce qui contribue le plus à la connaissance ?



Publié le : 22/8/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	De la raison ou de l'expérience qu'est-ce qui contribue le plus à la connaissance 	?
Zoom

 

La raison peut se définir doublement comme 1) la faculté de bien juger (c'est-à-dire de distinguer le vrai du faux) 2) la faculté de combiner plusieurs jugements pour construire un raisonnement. Il semble donc que la raison jour un rôle décisif pour la connaissance, puisque connaître, c’est à la fois connaître ce qui est véritablement (et non une apparence de vérité) et combiner des vérités acquises pour en découvrir de nouvelles par déductions. Mais pour réaliser ces diverses opérations, la raison manipule des idées, or on peut se demander d’où lui viennent ses idées. Il se pourrait en effet que ces idées lui viennent de l’expérience, et dans ce cas l’expérience jouerait un rôle encore plus fondamental que la raison dans la connaissance, puisque sans l’expérience qui donnerait à la raisons les idées avec lesquelles elle travaille, la raison ne pourrait mener à bien ses opérations. Pourtant si l’expérience peut fournir les idées avec lesquelles la raison opère, sans le travail de la raison, les différentes informations que l’on collecte à propos du monde ne seraient jamais synthétisées en un ensemble de connaissances cohérent. Dès lors ne faut-il pas supposer que de la raison et de l’expérience, aucune ne contribue plus que l’autre à la connaissance, mais que chacun y contribue différemment ?



Dans la connaissance, l'expérience fournit les données sensibles et la raison les concepts. Les deux sont également nécessaires, et ne doivent pas être pensés comme opposés mais comme complémentaires               Si l'on reprend l'expérience de pensée de Descartes, on se rend compte que deux éléments se dégagent de son analyse. Il y a d'abord les données sensibles dont Descartes  se sert pour décrire l'expérience de la cire que l'on fait fondre. Il y ensuite l'idée d'une identité à travers le temps appliquée à un corps, donc l'idée de substance. On voit donc que pour penser ce qu'est la cire, Descartes rassemble les diverses qualités de la cire sous un concept, qui ne vient pas de la sensibilité mais de la raison, ou de l'entendement. On peut dès lors donner raison à Kant, lorsqu'il dit dans la Critique de la raison pure, Logique transcendantale, Introduction, I, que la connaissance vient de deux sources de l'esprit 1) la sensibilité, c'est à dire l'intuition par laquelle un objet est donné 2) l'entendement, c'est à dire le concept par lequel il est pensé. Comme le dit Kant « sans la sensibilité nul objet ne nous serait donné, sans l'entendement nul ne serait pensé ». En effet des pensées sans contenu sont vides, et des intuitions sans concepts sont aveugles. Donc l'expérience et la raison ont toutes deux part à la connaissance, mais ne jouent pas le même rôle. L'expérience, à travers la sensibilité, donne le contenu que la raison, à travers les concepts qu'elle contient, permettra de penser.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2290 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " De la raison ou de l'expérience qu'est-ce qui contribue le plus à la connaissance ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit