Les rapports aux autres ne peuvent-ils etre que conflictuels ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les progrès techniques s'accompagnent-ils né ... Les recherches scientifiques peuvent-elles l ... >>


Partager

Les rapports aux autres ne peuvent-ils etre que conflictuels ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les rapports aux autres ne peuvent-ils etre que conflictuels ?



Publié le : 14/11/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Les rapports aux autres ne peuvent-ils etre que conflictuels  	?
Zoom

Les rapports avec les autres sont ceux que des sujets sont amenés à entretenir les uns avec les autres. Demander s'ils sont de l'ordre du conflit, c'est demander s'ils sont de nature à être vécus sous le mode d'une opposition susceptible en permanence de déboucher sur une lutte plus ou moins violente.
 
 Au vu du problème ainsi posé, on peut tenir pour admis d'une part que la relation avec les autres est une relation vitale et existentielle, qui peut être d'ordre conflictuel, et d'autre part que certains philosophes (comme Jean-Paul Sartre) l'ont pensée comme étant nécessairement conflictuelle, s'opposant à d'autres penseurs ayant perçu d'autres formes de rapports. Ainsi, l'aspect très controversé du problème est clairement sous-entendu dans la question.
 
 En se demandant si le conflit est inévitable dans les rapports avec les autres, il y va de la nature des relations que nous pouvons avoir avec eux. Mais, plus largement, c'est l'éthique de notre civilisation qui est en jeu. Il y va en effet des principes, tant moraux que politiques, susceptibles de réguler à défaut de l'endiguer, le fond de violence sur lequel s'édifie la civilisation.
 
 Nous sommes ainsi amenés à nous demander si d'autres relations sont envisageables et si le conflit - rapport prédominant jusqu'en ce siècle - n'en constitue pas une pathologie majeure. Enfin, il conviendra de se demander quelle est l'attitude qu'il serait bon et légitime d'adopter dans notre relation aux autres.
 



Réponses:1 - Non, la présence d'autrui ne peut provenir d'une réflexion, celle-ci ne me mettant en relation qu'avec ma propre conscience.2 - La possibilité de me connaître moi-même, de me prendre pour objet de ma conscience.3 - L'autre peut certes me donner à voir ce que je suis réellement, mais il peut aussi me méconnaître, m'enfermer dans une fausse image qu'il se fait de moi. Relativité du conflit dans les rapports avec les autres. * Le conflit n'est pas le seul mode de relation au monde le regard des autres peut aussi m'être infiniment précieux s'il exprime la sympathie ou l'amour. Je ne suis pas qu'une cible dans l'oeil d'autrui. * Le visage de l'autre n'a-t-il pas pour Lévinas un sens hybride : à la fois incitation au conflit, à la violence, car le plus dénué, le plus exposé en l'homme, mais aussi ordre de paix, mise en respect du meurtrier possible ? « Tu ne tueras point est la première parole du visage » dit Lévinas. « Je pense plutôt que l'accès au visage est d'emblée éthique. C'est lorsque vous voyez un nez, des yeux, un front, un menton, et que vous pouvez les décrire, que vous vous tournez vers autrui  comme vers un objet.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Les rapports aux autres ne peuvent-ils etre que conflictuels  	? Corrigé de 6838 mots (soit 10 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Les rapports aux autres ne peuvent-ils etre que conflictuels ?" a obtenu la note de : aucune note

Les rapports aux autres ne peuvent-ils etre que conflictuels ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit