NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'unanimité est-elle un critère de vérité ? Suis-je le même en des temps différents ? >>


Partager

Reconnaître l'existence de l'inconscient, est-ce élargir notre conscience ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Reconnaître l'existence de l'inconscient, est-ce élargir notre conscience ?



Publié le : 9/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Reconnaître l'existence de l'inconscient, est-ce élargir notre conscience ?
Zoom

La découverte de l'inconscient constitue-t-elle une défaite pour la conscience ? Les actes manqués, les rêves, la conscience les constate mais se montre incapable de les expliquer : comment ai-je pu dire le contraire de ce que je voulais dire ? La conscience découvre en même temps ses limites et le fait qu'elle n'est pas transparente à elle-même, qu'elle est incapable d'expliquer certains événements qui surviennent en elle. La découverte de l'inconscient constitue-t-elle une « humiliation « pour la conscience, selon l'expression de Freud ? Doit-elle s'avouer qu'elle ne règne pas seule sur les conduites humaines ? Ou au contraire sa capacité à découvrir les processus inconscients constitue-t-elle une victoire pour la conscience, débordant les limites qui semblaient lui être assignées ?



.../...

« L'homme comme tout être vivant pense sans cesse, mais ne le sait pas; la pensée qui devient consciente n'en est que la plus petite partie, disons : la partie la plus médiocre et la plus superficielle. « Nietzsche, Le Gai Savoir, 1883. « L'hypothèse de l'inconscient est nécessaire [...], parce que les données de la conscience sont extrêmement lacunaires. « Freud, Métapsychologie, 1952 (posth.) « Il existe deux variétés d'inconscient : les faits psychiques latents, mais susceptibles de devenir conscients, et les faits psychiques refoulés qui, comme tels et livrés à eux-mêmes, sont incapables d'arriver à la conscience. [...] Nous réservons le nom d'inconscients aux faits psychiques refoulés.


I) La prise en compte de l'inconscient manifeste les limites de notre conscience...

II) ... mais elle donne sens à ce qui ne semblait pas en avoir...

III) ... et assigne à la conscience sa juste place.
 

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 9277 mots (soit 13 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Reconnaître l'existence de l'inconscient, est-ce élargir notre conscience ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit