Recourir au langage, est-ce renoncer a la violence ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Reconnaître que la liberté ne peut se prouve ... Relation entre religion naturelle et révélat ... >>


Partager

Recourir au langage, est-ce renoncer a la violence ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Recourir au langage, est-ce renoncer a la violence ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Recourir au langage, est-ce renoncer a la violence 	?
Zoom

Tout système de signes pouvant servir de moyens de communication forme le langage. On distingue ainsi différentes sortes de langage : le langage du corps, des différentes œuvres artistiques que sont la musique, la peinture… La violence est un acte volontaire par lequel une personne décide de nuire à une autre, elle utilise la violence dans le but de la blesser. Un recours est un moyen de secours pour échapper à une situation. Renoncer à quelque chose, c’est abandonner quelque chose d’immatériel, ne plus envisager une possibilité, se séparer moralement de quelque chose que l’on a pendant longtemps espéré. Peut-on échapper à la brutalité d’autrui en tentant de communiquer ? Les moyens de communication peuvent-ils aider à résoudre tous les problèmes ? La communication peut-elle se substituer aux impulsions liées à la nature ? Si le langage peut aider certaines personnes à s’exprimer convenablement, celui-ci a ses limites et peut être remplacé par un autre moyen de communication.



Il permet de structurer la pensée et d'organiser un meilleur « contrôle « sur les actes. D'où l'importance de pouvoir mettre des mots précis sur des représentations ou sur des ressentis pour avoir davantage de pouvoir sur ses actes et de prise sur le monde. Des enquêtes ont été faites pour étudier le mode de traitement de l'information chez l'adolescent désigné comme violent par ses enseignants. Il apparaît que son fonctionnement est très dogmatique (utilisation du registre de l'implicite, absence de recul : tout est certitude, généralisations abusives et projection des émotions, des sentiments ou des intentions sur le monde extérieur). Ce mode de traitement de l'information est fortement en corrélation avec l'agressivité anormale. Les adolescents caractérisés comme violents vivent dans une logique d'immédiateté. Ils situent, le plus souvent, à l'extérieur d'eux-mêmes l'origine des événements désagréables de leur vie et sont incapables de nommer et d'identifier leurs émotions et leurs sentiments en situation de frustration.      c. Le langage devrait ainsi permettre d'atténuer des tensions, des impulsions passionnelles. Dialoguer peut ainsi avoir cette vertu de résoudre par la raison des situations critiques.


  • I. Le langage : une nécessité pour l’expression
  • II. les pouvoirs du langage

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Recourir au langage, est-ce renoncer a la violence 	? Corrigé de 2669 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Recourir au langage, est-ce renoncer a la violence ?" a obtenu la note de : aucune note

Recourir au langage, est-ce renoncer a la violence ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit