NoCopy.net

Le refus de l'inconscient psychique a-t-il un sens ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Conseils généraux pour la dissertation. Doit-on souhaiter satisfaire tous ses désirs ... >>


Partager

Le refus de l'inconscient psychique a-t-il un sens ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le refus de l'inconscient psychique a-t-il un sens ?



Publié le : 29/10/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	Le refus de l'inconscient psychique a-t-il un sens	?
Zoom

Toute définition de l'inconscient, que ce soit sur le plan métaphysique ou psychologique, en fait une réalité psychique, c'est-à-dire mentale, concernant la pensée au sens phénoménal du terme. En effet, l'inconscient (métaphysique) est une nappe psychique profonde dont la conscience n'est qu'un moment (ainsi, chez Leibniz, la conscience est-elle passage, éclosion, degré à partir de mille petites perceptions inconscientes). De même, le terme d'inconscient, examiné d'un point de vue psychanalytique et non plus métaphysique, désigne un des systèmes de l'appareil psychique humain. En effet, ce dernier se compose de la conscience, du préconscient (toute représentation apte à se transformer en représentation consciente) et, enfin, de l'inconscient, domaine psychique particulier constitué de contenus repoussés qui se sont vus refuser l'accès au système préconscient-conscient par l'action du refoulement, ce dernier se produisant dans les cas où la satisfaction d'une pulsion -susceptible de procurer par elle-même du plaisir - risquerait de provoquer du déplaisir à l'égard d'autres exigences.
 Dès lors, tout Inconscient étant défini comme chose psychique et mentale, on peut se demander comment il est possible de refuser la notion d'un inconscient psychique et si l'intitulé du sujet ne correspond pas à des éléments contradictoires. Que peut bien être un inconscient qui ne serait pas psychique et y a-t-il dans l'inconscient autre chose que du psychique, tel est le problème soulevé par le sujet.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Le refus de l'inconscient psychique a-t-il un sens	? Corrigé de 1553 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Le refus de l'inconscient psychique a-t-il un sens ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Le refus de l'inconscient psychique a-t-il un sens ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit