LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< J. Lecailion. Croissance et politique des rev ... Rapport sur l'adaptation du VIIe Plan, La Doc ... >>


Partager

Le règne de Keynes

Publié le : 15/5/2020 Format: Document en format PDF protégé


Le règne de Keynes
Zoom

Problematique

Succédant au fiasco du prêt à la Grande-Bretagne, vint le plan Marshall. Ce dernier procédait de vues beaucoup plus pragmatiques du monde d\'après-guerre; grâce à lui, l\'Europe put panser ses plaies. Le plan Marshall est un bon exemple du genre d\'effort concerté étayé par l\'argent que Keynes avait réclamé à Bretton Woods.

L\'Allemagne participa à plein au plan Marshall. C\'était là aussi un legs de Keynes. Dans les années qui suivirent 1 945, les hommes se dirent qu\'à aucun prix on ne devait revoir une paix trop rigoureuse. La philippique de Keynes à l\'encontre du traité de Versailles était devenue la sagesse de tout le monde. Désormais, on portait assistance à l\'ennemi vaincu, on ne le châtiait pas.

En Europe et aux Etats-Unis, les deux décennies qui suivirent la Seconde Guerre mondiale laisseront longtemps dans les esprits le souvenir d\'une époque heureuse, l\'époque où le capitalisme fonctionnait réellement. Partout, dans les pays industrialisés, la production augmentait. Partout, le taux de chômage était bas, les prix presque stables. Quand la production languissait et que le chômage augmentait, les gouvernements intervenaient pour remettre le moteur en marche, selon les conseils de Keynes. Ce furent là de bonnes années, confiantes, le bon temps pour les économistes; ceux-ci acceptaient l\'hommage qu\'on leur rendait. Seules, les crises occasionnelles, de peu de gravité, étaient encore des faits de la nature ou de Dieu.

Cependant, ces mêmes années firent voir également les défectuosités du miracle keynésien, bien qu\'on en célébrât moins les défauts. Au lendemain du plan Marshall, on avait l\'espoir qu\'une injection semblable d\'argent — du capital — ferait aussi sortir les pays pauvres de leur misère. Les pays riches ne firent pas preuve d\'une générosité surabondante. Néanmoins, suffisamment pour montrer qu\'il y avait un problème.

Dans les pays européens, dans les années qui suivirent immédiatement la guerre, le capital était l\'ingrédient qui manquait. Cela, on pouvait y pourvoir et le plan Marshall y pourvut. D\'un autre côté, dans




Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Le règne de Keynes" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit