NoCopy.net

Relations internationales

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'ART ET LE BEAU Raymond Queneau: Le Chiendent (commentaire) >>


Partager

Relations internationales

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Relations internationales



Publié le : 15/11/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Relations internationales
Zoom

La tutelle belge fu confirmé par l’Organisation des Nations Unis au lendemains du second conflit mondial. La Belgique conservé un pouvoir de gestion, mais devait prévoir a terme l’accession a l’indépendance. En 1952, l’administration rwandaise est dotées de nouvelle structure susceptible de contenter les espoir hutus. Ce n’est qu’un leurre, ces structures n’ont qu’ une mission consultative et leur représentativité ethnique est très faible. Les 1er élection organisé vont provoquer le ressentiment hutus. Alors qu’ils représentent 60 % des votants, ils restent systématiquement minoritaire dans les institutions national.
 Les années 1953 et 1954 sont considérées comme des années charnière pour le pays. Les conseillers belge sont remplacé par des conseillers pro Hutus. Les tutsis conscient de la menace vont tenter d’obtenir de l’Organisation des Nations Unis qu’elle prononce immédiatement l’indépendance. Cette manœuvre politiquement maladroite ne fera qu’emplifier le rapprochement des belges avec les hutus. En 1957, Gregoire Kayibanda, un hutu, manifeste dans lequel il prône l’égalité politique, la fin des corvées féodales et le droit pour les hutus d’accéder a la fonction publique. Le roi tutsi s’oppose a ce qu’il considère être une révolution, la coupure politique est désormais net entre des hutus qui aspire a l’égalité et des tutsis qui cherchent à préserver des privilèges. Les partis politique prennent alors le relai de ces revendications, les élections de 1959, dégénèreront en violence ethniques, la doctrine de Debré, explique «  les cours normalisé des longs « a la houe ou a la machette. Ces violence provoquèrent un exil des tutsis vers les pays voisins, le Burundi, l’ouganda, le congo belge. La rupture entre les 2 ethnies est ici consommé, elle débouchera sur l’accession a l’indépendance et sur la prise du pouvoir par les hutus. L’esprit de revanche s’exerce alors, les tutsis sont interdi de fonctions publique et les persécutions débutes. Ses rivalités disparaitront relativement vite. Les rivalité politique entre les hutus eux même devenant plus importantes. Un coup d’Etat en 1973, fomenté par le général Habyarimana, débouchera sur une seconde république rwandaise en 1978. Un des buts politique poursuivi est de reconstruire l’unité national au-delà des rivalités ethniques. Ce coup d’Etat va soulever un espoir politique, il s’en suit une période d’euphorie économique. Le Rwanda apparaissant comme la suisse de l’Afrique. 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Relations internationales Corrigé de 20901 mots (soit 29 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Relations internationales" a obtenu la note de : aucune note

Relations internationales

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit