LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'homme est-il par nature un animal religieu ... La religion opprime-t-elle les hommes? >>


Partager

la religion est elle une aliénation pour le bonheur de l'homme?

Philosophie

Aperçu du corrigé : la religion est elle une aliénation pour le bonheur de l'homme?



Publié le : 6/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	la religion est elle une aliénation pour le bonheur de l'homme?
Zoom

 

 

La formulation du problème n’est pas évidente. La question pourrait être reformulée ainsi : la religion est-elle un obstacle au bonheur de l’homme en tant qu’elle est une aliénation ? Ce qu’il s’agit ici d’interroger est le rapport entre la religion et le bonheur de l’homme ici-bas. La religion fait résider le bonheur dans l’espérance d’une vie après la mort, l’état de plénitude auquel tend l’homme ne serait donc pas accessible ici bas mais dans l’au-delà. Est-ce que cette conception du bonheur rend son accession ici et maintenant impossible ? Pour répondre à ce problème nous analyserons trois hypothèses. La première envisage la vie après la mort comme étant le seul lieu possible de notre bonheur. La deuxième souligne les limites de la religion, concernant l’espérance du bonheur après la mort, et les conséquences d’une telle conception. Enfin la troisième partie aura pour but de formuler une hypothèse conciliant la religion avec l’idée d’un bonheur actuel.   



  3.1 Le paradis en chacun de nous.   « Le paradis est caché au fond de chacun de nous ; en ce moment je le recèle en moi et, si je le veux, il se réalisera demain pour toute ma vie. » DOSTOIEVSKI, Les Frères Karamazov.     3.2 Le dépassement de l'opposition entre bonheur ici-bas et bonheur dans l'au-delà.   Hegel tend à dépasser l'opposition entre le fini et l'infini, notamment dans la Phénoménologie de l'esprit. Opposer la vie ici-bas et la vie après la mort n'est pas une bonne solution. Le bonheur dans l'au-delà n'est pas exclusif c'est-à-dire qu'il peut se concilier avec le bonheur ici et maintenant.   3.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1254 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " la religion est elle une aliénation pour le bonheur de l'homme? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit